Actus

FrenchEnglish

The Place to Beer !

Subtil jeu de mot, en anglais bien sûr, pour montrer à quel point la progression des bières originales et de diverses origines est pertinente ces dernières années. Ce concours mis au point il y a juste dix ans cette année par le grand spécialiste Hervé Marziou illustre parfaitement cet engouement. Le mot biérologie est apparu pour donner un nom à cette nouvelle passion d’amateurs éclairés. Il s’agira durant cette journée et diverses épreuves de récompenser le Meilleur Jeune Biérologue de France dont les candidats sont issus des écoles de sommellerie, entre autres.

Les deux jours suivants, ce festival de la bière sera ouvert au public, l’occasion de découvrir les dernières tendances dans les goûts et les couleurs de la bière. Dégustation, information, rencontre avec des chefs convaincus de l’importance du breuvage dans certaines recettes et en accompagnement de certains plats à la place du vin. Des mixologues et autres spécialistes en « ogues » seront présents sur le salon pour distiller leur savoir.

Bierologie2015Marseille_190

Qui mieux qu’Hervé Marziou en personne pour en parler !

Gourmets&Co : Quel est votre rôle exact dans ce concours ?
Hervé Marziou : Heineken m’avait demandé de m’occuper et de lancer ce concours il y a dix ans. Aujourd’hui, j’ai le rôle de concepteur, je réalise le document pédagogique, je suis président des jurys que je sélectionne avec Heineken, et je travaille en commun avec le chef sélectionné qui est cette année Pierre Augé de Béziers.

Comment expliquez-vous cet engouement pour la bière depuis quelques années ?
Il y a le mouvement des brasseurs artisanaux en France depuis 1985. Du coup, les grands brasseurs ont réagi devant cette évolution et ont voulu redonner ses lettres de noblesse à la bière.
À cette époque, on proposait souvent seulement deux bières alors qu’il existait une variété incroyable en France et à l’étranger. On a vu arriver des gammes plus complètes, bière blanche, aromatisées, bières d’abbayes, etc. et les marques ont communiqué excitant la curiosité. Depuis, tout le monde s’y est mis.

Vous arrive-t-il encore de découvrir des bières ?
Absolument et heureusement ! Ma dernière découverte est une bière au pain. Le brasseur met de la mie de pain dans la bière en formation, ou en Belgique un brasseur rajoute de la croûte très fine comme de la panure. En fait, on potentialise ainsi le goût de céréales inhérent à la bière.

afficheConcours de Biérologie
Le jeudi 21 mai
Palais Brongniart, à 19h
Place de la Bourse
75002 Paris

Salon Tendances Bière
Vendredi 22 et samedi 23 mai
Jusqu’à 22h

Haut de page