Actus

FrenchEnglish

Les Communards ne sont plus là !
Le Fooding les réinvente !

Les Communardises ©Donatien Mary RVB 2

 

Le Fooding a une bonne idée (sans rire…). Dans cette époque étrange où l’exhibitionnisme tient lieu de vérité et où la transparence devient le nouvel Orwell puisque tout doit se dévoiler, les coulisses des restaurants n’échappent pas à l’hystérie du « tout voir ». Nous vivons une époque pornographique.
Sérieusement, l’idée est tentante, plutôt conviviale, et d’une saine curiosité. . Tous les détails et le pourquoi du comment ci-dessous…

Il y a fort à parier que l’immense chef français Auguste Escoffier (1846-1935) avait pas mal de mépris pour ces petits cuisiniers qui, dans les grandes brigades de grands restaurants, préparaient les repas du personnel. Pour les punir d’un défaut de talent et d’ambition, le « roi des cuisiniers et cuisinier des rois » (théoricien du système hiérarchique des brigades, qui régiront longtemps la haute cuisine française), aura sûrement trouvé très drôle de les appeler « communards »… Lui l’anti-communard résolu, lui le chef de cuisine du quartier général de Patrice de Mac Mahon !
Comme Jean Vautrin, dans sa préface du roman graphique Le Cri du peuple (2), chacun est libre, bien sûr, d’apprécier autrement l’action des communards « qui ont éclairé le monde conservateur de leurs utopies généreuses »… Mais d’une certaine façon, la question ne se pose plus. Car, en cuisine, les communards n’existent plus comme tels.

Petits ou grands, les restaurants contemporains ont revu leur organisation. Dans les meilleures adresses du Guide Fooding, les brigades sont devenues des familles, où il n’est pas rare que le repas du personnel soit l’occasion de célébrer tous les talents individuels.
Ce sont justement ces instants précieux, ces intimités closes, que nous vous invitons à partager le temps d’une cinquantaine de dîners hommages à tous les chefs cuistots de France, dans les coulisses de cinquante super restaurants de France. Cantines faubourgeoises, gargotes modernes, bars à tapas, bistrots d’auteur, caves à manger, grandes maisons… Tout le monde à table pour un grand mix à délices, avec Les Communardises, troisième édition du Grand Fooding S.Pellegrino : votre rendez-vous annuel gastronomico-tendance, qui passera cette année par Paris, Lyon, Marseille, Bordeaux, Biarritz, Toulouse, Arles… Alors, attachez vos serviettes !
Le Fooding

Restaurants participants confirmés (25 autres sont en cours de validation) :
À Paris : 1. Abri 2. Pantruche 3. Tondo 4. Le Bar des Prés 5. Dilia 6. Septime 7. Passerini 8. Papillon 9. Le Chateaubriand 10. Frenchie 11. Dersou 12. Le Clarence 13. Yam’tcha 14. La Cantine du Troquet 15. Le Jourdain 16. Gare au Gorille 17. Le Petit Varenne
Etc…

En régions :
19. La pente douce (Toulouse) 20. Les apothicaires (Lyon) 21. Café Sillon (Lyon) 22. L’entre deux (Biarritz) 23. Otto (Marseille) 24. Le Rocher de la Vierge (Toulouse) 25. Miles (Bordeaux) 26. Mampuku (Bordeaux) 27. Chardon (Arles) 28. La Chassagnette (Arles) 29. La Grenouillère (La Madeleine sous Montreuil) 30. Symbiose (Bordeaux) 31. Peixes (Nice)
Etc…

Haut de page