Actus

FrenchEnglish

Le chef David Bizet entre chez Taillevent

A la pèche

 

David Bizet remplace Alain Solivérès, chef cuisinier depuis près de 17 ans du restaurant Le Taillevent. 70 ans après l’obtention de la première étoile, c’est une page qui se tourne pour le grand restaurant, qui accueille son sixième chef rue Lamennais. Pour écrire ce nouveau chapitre, l’ancien élève de Philippe Legendre pourra compter sur le soutien d’Antoine Pétrus, Directeur Général de Taillevent Paris, arrivé il y a tout juste un an.

Dans le restaurant étoilé des signaux ont naturellement amorcé l’idée d’un changement d’ère et ont poussé les propriétaires à se réinterroger jusqu’à l’orientation culinaire de l’établissement. « Nous avons eu depuis 2011 une collaboration fructueuse et loyale avec Alain Solivérès dont nous apprécions les profondes qualités humaines et professionnelles » soulignent-ils. « Son départ n’est pas un désaveu. Il est l’aboutissement d’une réflexion commune. Le repositionnement du restaurant dans le cadre plus vaste de Gardinier & Fils, l’ambition légitime liée à l’histoire de Taillevent Paris et les enjeux forts pour le restaurant de la rue Lamennais ont été des facteurs de décision. Nous sommes convenus avec Alain Solivérès qu’il serait plus facile pour une autre personne d’incarner cette nouvelle donne.
Nous l’avons trouvée en David Bizet. Il a toutes les qualités pour inscrire ses pas dans ceux d’Alain Solivérès et des Chefs qui ont écrit l’histoire du Taillevent. Son classicisme n’est pas démodé. Il invente la tradition. »

Chef David Bizet

« Nous avons eu un immense coup de cœur pour l’homme et sa cuisine » confient au sujet de David Bizet, Hervé Fort, Directeur Général de Gardinier Hospitality, et Antoine Pétrus. « Sa cuisine est lisible, identifiable, avec du goût, dans le respect de la nature et de la saisonnalité. En apprenant à le connaître, on comprend alors davantage ses assiettes car on y lit ses qualités : il y donne cette émotion qu’il partage et transmet à ses équipes. »
Ce supplément d’âme, David Bizet le cultivait depuis 1999 pour les restaurants du George V. Mais c’est plus tôt, dans les cuisines du restaurant Le Taillevent qu’il a éclos auprès de son mentor Philippe Legendre. Après l’école hôtelière de Granville et un service militaire affecté aux cuisines de la présidence du Sénat, le Normand originaire du Perche débute dans le restaurant de la rue Lamennais. « J’ai une histoire avec Le Taillevent, c’est ma première maison 3 étoiles à Paris. » rappelle-t-il. « C’est un restaurant emblématique qui appartient au patrimoine gastronomique français. J’y ai rencontré Philippe Legendre dont la cuisine était dans la continuité de Claude Deligne. S’inscrire dans le temps dans cette maison, c’est aussi mon objectif. »

Haut de page