Actus

FrenchEnglish

Bistrot Batifol…
Le retour !

strasbourgeoise

 

Décision étonnante, surprenante, mais après tout évidente. Christophe Joulie revient sur les pas de son père Gérard Joulie qui, le premier, avait ouvert cette série de bistrots suivant le concept, novateur à l’époque, d’une nourriture simple et efficace, soignée cependant, et à des prix serrés. C’était dans les années 1980.
Après des premières années à succès, la machine se grippa pour différentes raisons et l’ensemble des bistrots fut vendu alors à Buffalo Grill qui cherchait à s’implanter dans Paris. Gérard Joulie ne se remit vraiment jamais de cet échec et même le rachat de Chartier quelques années plus tard ne suffit pas à calmer son amertume.

Le fils va-t-il venger le père ? L’annonce va tomber bientôt. Après le rachat de la brasserie de la gare de l’Est, La Strasbourgeoise, Christophe Joulie a décidé de la transformer en un bistrot Batifol, premier épisode de la saison 2.

joulie-pere-fils-open (1)

Ouverture autour du mois d’octobre 2019. Le challenge est de taille mais beau. Bon vent et tous les vœux de succès à Christophe Joulie, déjà propriétaire de quelques belles brasseries parisiennes, dont l’Européen, le Wepler, l’Auberge DAB, les Grandes Marches , etc…
Affaire à suivre.

Haut de page