G&Co Aime

FrenchEnglish

Le(s) Vin(s)

un peu, beaucoup, passionnément… par Patrick Faus

 

Un peu…
Jaillance

Jaillance, c’est du lourd ! L’histoire d’abord qui remonte en 1950, époque où 266 viticulteurs du Diois s’associent pour fonder la Coopérative de Die. Époque révolue et étonnante de ces métiers qui se réunissaient pour être plus forts et plus solidaires. L’appellation se situe au pied du Vercors et dans la vallée de la Drôme. Les vignerons travaillent presque exclusivement le muscat blanc à petits grains avec un peu de clairette, tandis que les vins subissant une deuxième fermentation en bouteille sont à base exclusive de clairette.

Le Crémant de Bordeaux Cuvée de l’Abbaye BrutCrémant de Bordeaux Cuvée de l’Abbaye Brut RoséLa marque Clairdie arrive en 1975 et lance la conquête de la France et plus loin si possible de la Clairette de Die. Ambition, savoir faire et développement font le reste. En 2001, la marque Jaillance est créée pour se lancer dans le marché des effervescents à grande échelle dans le vignoble bordelais, entre autres… puis avec des partenariats en Vouvray et en Bourgogne. Aujourd’hui, Jaillance est leader sur le marché des vins effervescents AOC, hors champagne, et présente dans quelques 22 pays. Les ventes d’effervescents dépassent les 8 millions de bouteilles par an. Où s’arrêteront-ils ?

Dans la vaste gamme de la marque surnagent quelques pépites agréables, dont le Crémant de Bordeaux Cuvée de l’Abbaye Brut Rosé, AOC depuis 1990, cépage merlot vinifié en méthode traditionnelle, qui donne un effervescent bien fruité (fruits rouges), plein de fraîcheur, et une mousse très joyeuse. Servir à 7° sur une tarte aux fruits ou une pomme rôtie. (9 €)
Le Crémant de Bordeaux Cuvée de l’Abbaye Brut est un peu moins fringant mais il a la bulle fine et un peu plus de complexité, dû sans doute à ses 24 mois d’élevage et à l’assemblage de sémillon et de cépages blanc de noirs. Boire à 7° sur des crustacés et même en plus sophistiqué, sur du saumon ou un Saint-Pierre juste saisi. (8,75 €)
www.jaillance.com

 

Beaucoup…
Domaine du Cellier aux Moines

philippe-pascal-erwan-bretaudiere-moyenLa famille Pascal ressemble furieusement à ses vins. Ils sont élégants, racés, dynamiques, et possèdent une volonté et un savoir faire qu’ils démontrent depuis 2006, date à laquelle ils prennent en charge le Domaine du Cellier aux Moines avec l’aide de Erwan Bretaudière, ancien ouvrier viticole à Givry. Du coup, tout change ! Plus de chimie dans les vignes, on respecte la bio-diversité, vendange verte certaines années, vendanges manuelles et si possible tardives, tri avant égrappage, on cherche la maturité (et on la trouve), élevage en fûts de chêne durant une année dont 1/3 de fûts neufs.
Le Domaine possède des hectares (4,7) sur Givry Premier Cru exclusivement en pinot noir. Une parcelle de 61 ares en Mercurey plantée en chardonnay. Quelques parcelles de Premier Cru de la Côte de Beaune, Puligny-Montrachet Les Pucelles, Chassagne-Montrachet les Chaumées, et Santenay Beauregard. De quoi s’occuper et de proposer quelques merveilles.

Clos du cellier aux moines 2011Clos du cellier aux moinesMercurey Les Margotons 2011
Il a tout pour plaire : un joli nez tout en fleurs blanches, de la puissance et une fraicheur exemplaire sans oublier une pointe de minéralité et un poil de boisé. Belle garde en perspective, mais il est parfait dès maintenant sur un tartare de daurade royale surtout s’il est servi à 11°. (16,50 € la bouteille, 35 € le magnum).

Givry Premier Cru 2011

L’essayer sur un beau morceau de paleron braisé c’est l’adopter ! Du fruit rouge bien sûr, mais avec beaucoup d’élégance et de retenue, une structure impeccable, de la longueur, et une petite nervosité qui ne gâte rien. Une réussite. (23,90 € la bouteille, 50 € le magnum).
Clos du cellier aux Moines
71640 Givry
contact@cellierauxmoines.fr
www.cellierauxmoines.fr

 

Passionnément…
Cairanne

mp-delpeuch-41880La commune commence enfin à se faire un nom depuis qu’elle est apparue pour la première fois sur une bouteille de Côtes-du-Rhône en 1953. Un vrai potentiel, une exigence de progresser dans la qualité, et un ou deux « vignerons-locomotives » ont fait le reste. Grandement majoritaire en rouges, les cépages traditionnels sont le grenache (+de 60%) la syrah, le carignan et le mourvèdre. Tout ce beau monde va donner des vins charnus, équilibrés entre la puissance et la finesse. Un régal.

Domaine Richaud Côtes-du-Rhône Villages Cairanne rouge 2012

Un pape, un maître à penser et à vinifier, LA référence de Cairanne qui depuis des décennies a fait connaître et a fait aimer les vins de Cairanne. Un vigneron exigeant, avec des théories et des pratiques qui font de ses vins un exemple. Expression du terroir, du millésime, et un respect scrupuleux de la terre et de la vigne. Cépages grenache et mourvèdre et un 2012 très structuré, plein de fruits noirs, et très aromatique. Magnifique servi à 15° sur un carré d’agneau tout simple. (15 € environ)
Route de Rasteau
84290 Cairanne
marcel.richaud@wanadoo.fr

OratoireDomaine de l’Oratoire Saint Martin Cairanne Blanc « Réserve des Seigneurs » 2012
Des cépages : roussane, clairette, grenache blanc. Une vinification en cuve, un élevage de huit mois en cuve, un superbe nez fruité, une bouche dense, ronde et fraîche. Servir à 11°. À l’apéritif, c’est le bonheur. (13 € environ)
www.oratoiresaintmartin.com
falary@wanadoo.fr

 

CairanneDomaine Les Grands Bois Cairanne « Cuvée Mireille » rouge 2012
Mireille et Marc Besnardeau sont des vignerons plein de bonne volonté, de talent et d’exigence. Le millésime 2012 à base de 55% de grenache, du mourvèdre, de la syrah et un poil de carignan est un petit délice de fruits rouges, tant au nez qu’en bouche, et d’un soyeux irrésistible. À servir en carafe à 16° sur un gibier, un canard, des truffes… (10 € environ)
84290 Sainte-Cécile-les-Vignes
www.grands-bois.com
mbesnardeau@grands-bois.com

Haut de page