G&Co Aime

FrenchEnglish

Les Bouchons d’Anatole par Patrick Faus

 

Caroline Boxberger & Michael Jarny

A chaque saison, ses vins

 

s5upjes2u1o10zabDerrière ce nom, en apparence ludique et décomplexé, se cache une équipe jeune, dynamique, compétente et animée d’une soif de découverte des vins qui fait plaisir à voir et surtout à goûter. Le pire est qu’ils ont eu l’idée de vous les faire partager. Comment ? Une idée simple et lumineuse.

Chaque saison, donc quatre fois par an, ils sélectionnent quatre bouteilles piochées et sélectionnées parmi la masse de dégustation qu’ils effectuent au cours de leurs pérégrinations chez les vignerons de France et d’ailleurs. Qualité, originalité, découverte, prix, sont les critères de base qui vont orienter leur choix dans tous les terroirs et chez tous les vignerons.

Devant la complexité grandissante du monde des vins que l’amateur a de plus en plus de mal à saisir et appréhender, tant sur les appellations que sur les cépages, les vins en biodynamie ou « nature », trouver un bon rapport prix et qualité, et surtout se faire plaisir sans se ruiner, Les Bouchons d’Anatole sont une partie de la solution. Quatre bouteilles dans différentes appellations, de divers cépages, des découvertes à faire, le tout accompagné d’un livret de présentation complet, net et précis, sans se prendre trop au sérieux et en évitant un langage de spécialiste. Le vin est avant tout plaisir et ils l’ont bien compris.

IMG_2068 - copie

La sélection de ce printemps 2016 est significative de leur approche.
Domaine des Nymphes, Cuvée Prestige 2010, rouge – AOC Côtes-du-Rhône Villages Rasteau. Cépages : grenache, mourvèdre, syrah.
Une appellation qui monte en qualité dans le sud des Côtes-du-Rhône et qu’il est temps de découvrir ou de confirmer. Une cuvée riche, dense, mais qui a su garder une fraîcheur bienvenue. Au nez et en bouche, des fruits noirs bien mûrs, des épices douces, pour un vin suave à boire dès maintenant sur des côtes d’agneau grillées, un gigot, ou un magret de canard. Servir en bouteille à 16°.

IMG_2072 - copie

Domaine de Soleyane, 2011, rouge – AOC Bugey
Cépage : mondeuse
Les vins du Bugey ont une réputation de vins légers et fruités. Celui-ci, sur un cépage typiquement savoyard, ne faillit pas à la règle. Le domaine est certifié en agriculture biologique depuis 2012. Une robe tirant sur le violacé, des notes agréables mais discrètes de fruits rouges et de violette au nez, que l’on retrouve en bouche avec une acidité un peu marquée, et une belle finale. Une découverte intéressante à déguster sur le fruit dès maintenant mais qui peut aussi attendre. Servir à 16° sur un foie de veau grillé, et sur des charcuteries.

IMG_2069 - copie

Roncus, 2014, blanc. Collio DOP
Cépages : friulano, pinot blanc, sauvignon
Un domaine au nord-est de l’Italie, proche de la frontière slovène, dans la région de Fruili-Venezia. Le domaine familial depuis plusieurs générations propose ce blanc qui est une véritable découverte tant les vins blancs italiens sont peu connus en France. Un vin sur les fruits (pomme et pêche), frais mais complexe, à déguster frais (11°) sur des poissons ou des volailles. Peut attendre un ou deux ans sans problèmes.

domaine-chandon-de-briailles

Domaine Chandon de Briailles, rouge, 2014 – AOC Mercurey
Cépage : pinot noir
Le Mercurey, devenu AOC en 1936, est sans doute le plus beau et le plus rubis sombre de la côte chalonnaise. Des vins qui ne sont pas sans rappeler les meilleurs Côtes-de-Beaune. Les rouges offrent le plus souvent un nez de griotte, de cassis et de framboise typiques de cette appellation. On retrouve ces caractéristiques dans les vins de ce domaine géré par Claude de Nicolay et certifié en biodynamie depuis plus de dix ans.
Un millésime élégant, riche, mais qui ne manque pas de finesse avec ses notes de petits fruits rouges et sa belle expression du pinot noir dans une finale tout en subtilité. Servir en bouteille à 17°, sur une viande rouge ou une belle poularde rôtie.

Caroline Boxberger  - Michael JarnyContact et commande sur : www.lesbouchonsdanatole.fr
Livraison à domicile sous 8 jours maximum
Paris et alentours – Soirs et week-end
Formule Petit Bouchon : 6 bouteilles à 75 €
Formule gros Bouchon : 12 bouteilles à 144 €
Sélection Printemps disponible jusqu’au 31 mai 2016
Inclus : une recette du restaurant Mamagoto (75010) en accord avec le domaine de Soleyane

Haut de page