G&Co Aime

FrenchEnglish

Gérard Bertrand
30 ans de Vins du Sud

 

Collection…

L’Hospitalet illuminé, le nouveau chais présenté au public pour la première fois, tous les amis, clients et journalistes réunis, un discours de Gérard Bertrand, et un repas de prestige servi pour tous les invités avec le chef Laurent Chabert aux commandes qui a ainsi envoyé quelques centaines d’assiettes sans fausses notes. Que se passait-il en cette belle nuit des Corbières ? Gérard Bertrand, qui ne quitte pas d’un œil son passé, ses origines et son histoire, fêtait 30 ans de métier de vigneron. Son métier, sa vie, sa passion, et surtout sa volonté sans failles associée à un talent instinctif, pour être aujourd’hui l’homme qui a fait connaître d’abord, apprécié ensuite et aimé enfin, les vins du Sud grâce à une exigence de tous les instants. Trente ans de travail, trente ans d’idées fulgurantes et de réalisations évidentes, trente ans, en hommage à son père trop tôt disparu, pour donner aux vins du sud leurs lettres de noblesse.

Discours de Gérard Bertrand

Lors de son discours, Gérard Bertrand a voulu mettre en avant ses réussites, son équipe qui atteint plus de 250 personnes à la vigne, dans les caves, et aux commerciaux en France et dans le monde, avec cet esprit qu’il a acquis dans son équipe de rugby à Narbonne. Il a mis en avant ce que furent pour lui les étapes-clés de son parcours avec l’extension du domaine et de ses vignobles. Il n’est pas loin de couvrir, avec ses treize domaines, l’ensemble des appellations de cette région du Sud de la France. Sans oublier, ce qui est peut-être pour lui le plus essentiel : son engagement dans la culture de la vigne en biodynamie qui implique, de fait, la protection et la préservation des paysages et des terroirs, et le développement de vins biologiques, sans sulfites.

Gérard Bertrand et la visite du chef trois étoiles Gilles Goujon (à g.)

Les Grandes Dates
1987 : reprise du Domaine de Villemajou.
Acheté au départ par son père Georges en 1970, Gérard reprend le flambeau à la disparition de son père. Il fera du terroir de Boutenac le premier cru hiérarchisé des Corbières reconnu par l’INAO, avec ses vignes centenaires de Carignan, le grand cépage réhabilité du Languedoc. La parcelle La Forge (8 hectares) fut longtemps la parcelle favorite de son père, aujourd’hui reconnue internationalement.

1995 : Domaine de Cigalus

Cigalus

75 hectares entièrement cultivés aujourd’hui en biodynamie avec le label Demeter obtenu en 2010. Une grande première dans la région du Languedoc-Roussillon. Une des grandes fiertés de Gérard Bertrand qui habite d’ailleurs sur ce domaine.

1997 : Château Laville Bertrou

Château laville bertrou

Un domaine de huit hectares situé en AOP Minervois-La Livinière, à 150 m d’altitude. On y trouve la syrah, mais aussi grenache, mourvèdre, carignan, et de vieux carignan noir.

1997 : la révélation du Clos d’Ora

fr_blocs_image_551-380x247

Un domaine de 9 hectares entouré de murs, avec des cépages typiques, mourvèdre, syrah, carignan, grenache, un cuvier à ciel ouvert pour favoriser les influences cosmiques, et culture en biodynamie avec cheval et mulet. Un vignoble et un vin proches du mystique, en tout cas chargés de symboles.

2001 : lancement de la biodynamie

2002 : Château l’Hospitalet
Avec la mer au loin, le domaine est aujourd’hui le centre névralgique des activités de Gérard Bertrand. Complexe hôtelier, œnotourisme, au fil des années le château est devenu un manifeste de l’art de vivre en Languedoc et la plus belle vitrine vivante des vins du Sud.

2004 : Jazz à l’Hospitalet

fr_blocs_image_88

Une première en cette année 2004, et un évènement marquant de la culture, de la musique, de la gastronomie, et de la culture du vin. Il réunit aujourd’hui plus de 5 000 personnes chaque année.

2007 : Domaine de l’Aigle

Domaine de l'Aigle

Un domaine près de Limoux, et l’un des plus hauts vignobles du Languedoc à 500 mètres d’altitude. Chardonnay et pinot noir pour des vins d’une minéralité et d’une fraicheur remarquables.

2010 : Château Aigues Vives

Aigues Vives

Un vignoble en AOC Corbières de Boutenac avec la syrah en majorité. Un des crus les plus passionnants et qualitatifs des Corbières.

2015 : Le Vin à la belle Etoile

Capture-d’écran-2014-12-22-à-12.52.11-652x404

Sortie du livre de Gérard Bertrand sur sa conception et son exigence concernant la biodynamie et son rapport personnel avec la nature. Un livre événement.

2016 : Achat de deux domaines en appellation Cabrières. Lancement de la cuvée Kosmos et Extra Blanc.

Le Discours des 30 ans de vigneron

Château l’Hospitalet

Route de Narbonne Plage

Tél : 04 68 45 28 50
www.gerard-bertrand.com

Haut de page