Reportages

FrenchEnglish

Camellia Panjabi La plus grande Ambassadrice de la cuisine indienne par Patrick Faus

Camellia & Namita

 

Toute sa vie, elle s’est passionnée pour la cuisine de son pays et n’a cessé de se battre pour la faire connaitre à travers le monde. Aujourd’hui, à la tête de plusieurs restaurants à Londres, et parmi les meilleurs, elle continue de promouvoir la richesse, l’histoire, et les produits uniques de l’Inde. Entourée de sa sœur et de son beau-frère, leur volonté inébranlable de hausser le niveau des restaurants indiens de la capitale londonienne a fini par payer. Chaque restaurant fut pensé en fonction d’un style de nourriture, des cuisines des différentes régions de l’Inde pour bien montrer la diversité culinaire de ce pays. Le succès, depuis des années, est au rendez-vous et ce n’est que justice devant le travail accompli. A la France maintenant de découvrir cette femme hors du commun…

Elle est née à Mumbaï (Bombay). Elle se souvient, très jeune, d’assister au debriefing du cuisinier avec sa mère chaque matin pour corriger les erreurs de la vieille et préparer le dîner du soir. Une famille aisée, typique de l’époque, et c’est en écoutant qu’elle à commencé à s’imprégner des plats et des sauces de la cuisine indienne. D’autant que Bombay étant un port, les produits arrivaient de toutes les régions de l’Inde et elle eut ainsi un avant-goût de la richesse du pays.

Pourtant, elle commence sa carrière dans le management, l’économie et la finance. Son engagement par la chaine hôtelière Taj Hotels, alors la plus prestigieuse de l’Inde, va lui permettre de voyager à travers tout le pays, puis à l’étranger où elle va rencontrer des chefs de pays comme la France (elle invitera Bocuse en Inde), et l’Italie.

Namita, Ranjit & Camelia Panjabi cropped 3

La cuisine des pays et des régions de l’Inde devient sa véritable passion et elle va y consacrer sa vie. Elle franchit le pas et ouvre son premier restaurant à Londres où sa sœur réside. En 1983, elle ouvre le Bombay Brasserie où elle propose des spécialités régionales alors inconnues. Puis, le Chutney Mary en 1990, qui propose un style de nourriture que les indiens appellent « English/indian food », mélange d’Inde et d’Angleterre, conséquence de la présence anglaise en Inde.

Camellia Panjabi s’installe définitivement à Londres en 2001 et lance le Masala Zone, restaurant à prix doux et abordables, par opposition aux autres restaurants qui viendront ensuite dont le petit dernier Amaya, étoilé Michelin, en 2014.
Elle travaille avec sa sœur Namita Panjabi, une des personnes les plus importantes de la cuisine indienne à Londres depuis des décennies. Toutes deux sont « Member of the British Empire ». Et l’aventure continue…

A lire : « Les meilleurs currys indiens »
par Camellia Panjabi
Editions Albin Michel
Prix : 12,90 €
Sortie une première fois en Angleterre en 1994, le livre a été traduit dans de nombreux pays et le succès fut énorme avec quelques 500 000 exemplaires vendus.

 

Lire la suite: Masala Zone Londres

Retrouvez la totalité des articles « Londres. Le Best de l’Indian Food » dans le lien ci-dessous:
http://www.gourmetsandco.com/tag/reportage-londres-indian-food/

Haut de page