Côtes-de-Provence – Fabre en Provence – Rosés, blancs, rouges

FrenchEnglish

Côtes-de-Provence

Fabre en Provence

Rosés, blancs, rouges par Patrick Faus

Vignes et soliel

 

L’AOC s’étend sur les trois départements de la Côte d’Azur. Les cépages autorisés sont nombreux mais on retient surtout ceux utilisés pour les rosés qui demeurent la grosse production de l’appellation : syrah, cinsault, mourvèdre, et grenache. Longtemps, le succès des rosés de Provence, du à l’importance du tourisme dans la région, a occulté le reste de la production et n’a pas incité les viticulteurs à avoir une exigence de qualité. Depuis quelques années, sinon plus, les choses et l’état d’esprit changent avec l’arrivée d’une nouvelle génération plus exigeante et plus curieuse d’explorer les possibilités de ce terroir aux caractères différents. Tout en conservant un savoir-faire sur les rosés, les progrès les plus intéressants se retrouvent dans les blancs avec les cépages sémillon, ugni blanc, clairette et surtout le rolle qui nous vient d’Italie sous le nom de vermentino.

La famille Fabre se situe dans cette nouvelle mouvance avec les petits derniers d’une famille qui est dans le vin depuis six générations. Ils ont démarré en 1920 dans le négoce des vins de la région et de France avec grand succès. En 1928 puis en 1932, Henri Fabre achète deux châteaux de la région et l’envie de faire ses propres vins le saisit et ne lâchera plus la famille et ses descendants. Aujourd’hui, la propriété s’étend sur 550 hectares dont 112 en « cru classé ». Ils sont le premier producteur mondial de rosé (90% de leur production) en cru classé. Ils travaillent en HVE (Haute Valeur Environnementale) qui repose sur quatre critères : biodiversité, irrigation maitrisée, fertilisation raisonnée, et économie de produits phytosanitaires.

 

Sélection et coups de cœur

 

Château de l’Aumérade Cru Classé

Pierrefeu-du-Var

Sully blanc CC

Sully blanc de blancs, 2019
Cépage : rolle.

300 hectares dont 80 en cru classé situés dans la plaine de Pierrefeu-du-Var. Le terroir ouvert aux vents marins et au sol argilo-calcaire est idéal pour des vins de qualité et bien typés. C’est le cas de ce superbe Sully blanc, résultat d’un beau travail de vinification du rolle. Un vin d’une grande fraicheur, d’une belle couleur or pale, et surtout aux notes superbes d’agrumes et de fruits exotiques. Remarquable. Servir à 12° à l’apéritif où il fait merveille, sinon des poissons frais et grillés et des fromages de chèvre lui conviennent bien.
16,90 €.

 

Château de l’Aumérade « Cru Classé »

Marie-Christine Rosé 2019 75cl

Pierrefeu du Var
AOP Cotes de Provence
Marie-Christine, rosé, 2019
Cépages : cinsault, grenache, syrah

Fermentation en cuves inox et béton, à température contrôlée et cave climatisée. Un vin rosé tout en finesse, à la robe claire, au nez délicat et subtil, et en bouche, des fleurs et des fruits, et de la finesse. Servir à 12° en apéritif, mais il mérite de s’accorder avec des cuisines étrangères, asiatiques particulièrement, ou des rougets au fenouil par exemple. Prix : 13 €

89552457_3528085827266280_7398898452391788544_o

 

Château de l’Aumérade « Cru Classé »

Louis Fabre

Pierrefeu du Var
AOP Cotes de Provence
Louis Fabre, rouge, 2016
Cépages : syrah, grenache.

La syrah est largement majoritaire dans cet assemblage très réussi. Elevage en barriques durant 12 à 18 mois. Un vin exceptionnel, riche, dense, fruité, et une puissance maitrisée. Servir à 17° sur des terrines, gibiers, belles pièces de bœuf, joue de bœuf à la provençale, mais mieux vaut le mettre en carafe, si possible quelques heures avant. 24 €.

 

Maison Fabre
83390 Pierrefeu du Var
info@maison-fabre.com
www.maison-fabre.com

Haut de page