G&Co Aime

FrenchEnglish

Collection d’été

À La Maison du Chocolat, la tendance est au lait. Il est vrai que le lait, c’est beau et bon. Pourtant jusqu’à aujourd’hui, tout amateur de chocolat digne de ce nom montrait ostensiblement le plus grand dédain pour ce produit, considéré au mieux comme un amusement pour enfants totalement « Kinderisé ». Homme de défit et d’imagination, connaissant la pâtisserie en général et le chocolat en particulier sur le  bout du palais, Gilles Marchal, directeur de la création et digne successeur du grand Robert Linxe, a décidé contre toute attente de faire aimer le chocolat au lait au plus irréductible amoureux des plus hauts pourcentage de cacao. Mission impossible, périlleuse même ? Et pourtant réussie… avec brio.

« Mon but est de proposer des chocolats au lait que l’on ne connaît pas, donc plus cacaotés, moins sucrés en bouche, avec une pointe de caramel et de vanille. Pour moi, un grand chocolat au lait est tout aussi valorisant qu’un chocolat noir. De plus, cela nous ouvre des portes au niveau de la création et la clientèle aime ». Poursuivant inlassablement sa recherche de perfection (c’est tout lui !) Gilles Marchal a créé une couverture de chocolat au lait qui rentre dans la majorité des créations et des assemblages pour donner la « patte » de la maison. Pour avoir des saveurs fines et délicates, les fèves sont majoritairement issues du Mexique et d’Amérique Latine où les petits producteurs sont privilégiés et suivis dans leur travail par Gilles Marchal lui-même la plupart du temps. Pour tout comprendre de son travail et de l’évidence du chocolat au lait version Maison du Chocolat, le macaron est totalement incroyable de moelleux, de finesse et de subtilité tandis que la glace joue sur la délicatesse rafraîchissante sans la puissance et l’amertume du chocolat noir. Un nouveau monde de saveurs.

À part le lait, Gilles Marchal aime le pays basque pour deux raisons : il fut le berceau du chocolat en France au tout début du 17ème siècle. Bayonne abrita ainsi de nombreux artisans  chocolatiers grâce à l’implantation des juifs chassés d’Espagne d’abord du Portugal ensuite, qui en connaissaient les techniques de fabrication. Hasard ou destin, Bayonne est la ville d’où est originaire Robert Linxe, le fondateur de la Maison. En héritage, le nouveau coffret Chiberta se présente en cinq saveurs différentes. « Les produits sont issus du Pays basque et j’ai voulu retrouver des parfums emblématiques, typiques  de cette région ». Incontournable, le piment d’Espelette est associé au poivron rouge dans l’Espeletako Piperra sur une base de ganache noire pour jouer sur des saveurs sucrées/épicées. Une liqueur de prunelle légèrement anisée, la Patxaran, contraste avec la pâte d’amande en un assemblage original et subtil. L’amande, très présente dans la région, se retrouve dans le Praliné Macaron, un praliné 100% amande, fondant, rehaussé par des éclats de coques de macaron au chocolat. Une belle ganache sombre et puissante rend hommage aux origines du chocolat, Txokolate Iluna, qui se prolonge sur des notes fumées. Enfin, l’Eztia est réalisé avec des miels de bruyère, mille fleurs, et châtaignier, adouci par le chocolat lacté. À tester en premier pour finir avec le poivron/piment. Un joli voyage à travers les saveurs pyrénéennes avec Gilles Marchal comme seul pilote. Une chance !

Les glaces appellent l’été et réciproquement. En plus du chocolat au lait, elles sont au chocolat noir (65 %) d’une superbe onctuosité ; en sorbet chocolat noir tout en puissance équilibrée (voir G&Co aime) ; en glace au chocolat noir corsé à la texture extraordinaire et à la finale de café brûlé que l’on retrouve dans le sorbet du même nom, idéal avec une glace vanille ou à la pistache, et que Gilles Marchal qualifie « d’extrême ». Il s’y connaît.

Ces nouveautés, mise en place en magasin ces jours-ci, vous aideront à passer un été gourmand. Elles sont douces, créatives, originales, et montrent une nouvelle fois le talent étonnant de Gilles Marchal, ancien pâtissier du Bristol aux côtés d’Eric Fréchon, qui a trouvé la voie royale entre son désir de création et sa charge d’héritier d’une maison toujours historiquement « chocolat ».

 

Petit pot de glace ou sorbet de 100 ml : 4,80 €
Coffret Chiberta 10 bonbons : 12,50 €
30 bonbons : 34 €
Boutique : 52, rue François 1er
75008  Paris
Contact consommateur : tél : 01 42 27 39 44
http://www.lamaisonduchocolat.com

Haut de page