G&Co Aime

FrenchEnglish

La gaufre va t-elle détrôner le macaron ?

Le suspense est insoutenable ! Le règne sans partage du macaron sur la pâtisserie française sinon mondiale, lassant au bout d’un moment et tournant au n’importe quoi dans les parfums, est-il sur le point de se terminer ? Autre  question : le  roi du macaron va-t-il devenir l’empereur de la gaufre ? En effet, Pierre Hermé propose à partir du 3 mai une série de gaufres selon la tradition lilloise, aux  trois saveurs différentes. Entre les croûtes délicatement dorées, légèrement lissées de grains de sucre, ornées  du blason de la maison, on retrouve le fameux et incontournable Ispahan (rose, fraise, letchi) ; le Pietra, à base d’un nouveau praliné maison aux noisettes du Piémont et éclats de noisettes caramélisées, qui nous paraît le plus intéressant à la première dégustation. Enfin, le traditionnel Infiniment Vanille à base de gousses de Madagascar, du Mexique et de Tahiti. La gaufre, et celle-ci en particulier, joue sur le mou des textures dû à l’onctuosité de la crème intérieure et au très léger craquant de la pâte à brioche déterminé par la cuisson. De plus, le packaging est très réussi comme d’habitude chez Hermé. À tester d’urgence.

En vente dans les boutiques Pierre Hermé, à Paris et Tokyo
Gaufre individuelle : 2,80 €
Boîte de 5 : 14 €
A conserver 10 jours dans leur emballage

Haut de page