G&Co Aime

FrenchEnglish

Le Croquant de la ville de Mende par Corinne Vilder

 

Interieur de la pâtisserieLe gourmet qui a l’âme voyageuse comme un pèlerin sur les chemins de Compostelle s’arrêtera un jour à Mende. Un petit bourg paisible de cette Lozère un peu abandonnée qui loge son marché du samedi matin au pied de la cathédrale Notre-Dame et Saint-Privat. Une planche, deux tréteaux, quelques trésors de la ferme, du potager ou du verger : le producteur est là, souvent en famille, pour honorer la saison. Pas de tromperie sur les provenances !

Au détour d’une ruelle du centre ville, une pâtisserie au charme d’antan où le temps semble figé mais veille sur la tradition. Alain Costeroste et son épouse sont déroutants de simplicité. Ils font de merveilleux gâteaux comme ces choux à la crème chantilly que l’on regrette déjà de ne pas pouvoir emporter au bout du monde. Alors, ce seront les croquants à la châtaigne ou aux amandes. Croquant juste ce qu’il faut sous la dent, ils fondent dans les souvenirs des eaux tumultueuses de la Truyère que l’on admire en sillonnant les routes de campagne à la recherche des fantômes du Gévaudan. Tout ça dans ces petits croquants ? Mais oui, leur bonté n’a d’égale que le goût du travail bien fait de l’artisan.

2,50€ les 100 g
Vente au détail, en sachet et en boite.

Patisserie CosterostePâtisserie Alain Costeroste
13 rue Droite
48000 Mende
Tél.04 66 65 31 37

Haut de page