Archives

FrenchEnglish

Histoire belge

Il était une fois une grande marque de bière, Duvel en l’occurrence et furieusement belge de surcroît, qui met sur le marché en 2007 une bière spéciale en série limitée : la Duvel Triple Hop. Le nom provient des trois houblons d’origines et de variétés différentes utilisés pour sa fabrication. Les classiques Saaz-Saaz (Tchéquie) et Styrian Golding (Slovénie) déjà utilisés dans la Duvel classique, auxquels on rajoute de l’Amarillo (houblon américain) à la saveur douce et à l’amertume prononcée. En prime, une technique particulière de brassage : le « dry hopping » ou brassage à sec qui consiste à rajouter du houblon à un stade ultérieur du brassage, ce qui a pour effet de potentialiser l’amertume et de développer les arômes.
Résultat ? Un succès incroyable et plus de stocks en quelques semaines. Protestation, courroux des amateurs et des associations de buveurs de bière, menaces, etc. La marque propose alors de relancer la fabrication si 10 000 personnes la réclament. Facebook, Internet, réunions de fans, mails, la Belgique en émoi, et 17 000 signatures sont recueillies en quelques jours. La Duvel Triple Hop est donc à nouveau sur le marché et cette fois en France également. Ne la manquez pas car elle est vraiment unique et d’une palette aromatique étonnante. D’autant que l’histoire, bien que belge, ne se reproduira pas deux fois.

Disponible en caves à bières parisiennes et sur www.latelierdesbieres.fr
Prix : 18 €, la bouteille de 75 cl.

Haut de page