Restaurants

FrenchEnglish

IntroductionLes paysages du Jämtland sculptent l’assiette. Celle des habitants dans leur vie de tous les jours ; celle des brasseries et petits restaurants fréquents dans les villes et les campagnes ; celle des grands chefs et particulièrement celle de Magnus Nilsson, célébrité de la région, isolé dans les montagnes dont il tire la plupart de ses produits. Le lien est tellement fort entre chaque suédois et son environnement qu’il n’y a besoin d’aucun nom, d’aucune école, d’aucune tendance pour le qualifier. C’est juste… naturel.

« Hemma hos »

« Comme à la maison »… Un mot fort en Suède où l’hospitalité et les rencontres sont une tradition ancienne et que la rudesse du climat de la région fait perdurer même si les longs hivers dans l’obscurité poussent au repli sur soi dans la chaleur de sa maison. Lars-Gunnar Bjork et Helen Augustin sont de ceux-là. À Are Ostersund, ils sont un peu artistes, légèrement atypiques dans leurs idées d’un autre temps. Ils préparent un repas « du dimanche » plus copieux et varié qu’au quotidien : chanterelles sur toasts aillés et cuits au four ; de l’élan bien sûr, sorte de viande nationale, ici préparé avec une crème au fromage de chèvre, ail, poivre noir, accompagnés de pommes de terre au four. Un peu basique mais nourrissant. Ils boivent du vin italien pour les grands repas, du jus de cranberry et de l’eau chaque jour. Une ambiance un peu morne, un couple typique de la classe moyenne d’une petite ville suédoise, relié au monde par l’ordinateur et qui regarde les jours s’écouler… lentement.

<< Retour à la liste des articles "Spécial Suède"

Haut de page