Trois Brasseries très parisiennes

FrenchEnglish

Naissance, Renaissance, Anniversaire

Trois Brasseries très parisiennes par Patrick Faus

Terrasse

 

Le monde des brasseries fascine toujours autant. Rien n’y fait : ni les grands chefs étoilés qui démultiplient leur savoir-faire vers des couches plus populaires, ni les bistrots modeux prouteux des arrondissements dits boboisants, ni les échoppes sino-turco-americano qui distribuent jour et nuit des nourritures peu terrestres. La brasserie parisienne demeure un monde unique et fascinant. Inutile d’en changer la recette ou l’image, elle est immuable.

Lazare

Depuis le XIXème siècle, période où les parisiens vont découvrir l’Alsace, la bière et les brasseries qui la servent, chaque génération découvre avec enthousiasme ce monde particulier. Le décor fait de bois patiné et de grands miroirs servant à démultiplier l’espace, les lumières particulière le soir venu, le monde, le bruit des conversations, et le ballet ininterrompu des serveurs aux tabliers noirs. On ne s’en lasse pas.

Terrasse du soir

A preuve aujourd’hui. Trois brasseries font l’actualité pour trois raisons différentes. Le Lazare, du chef Eric Fréchon, fête ses cinq ans d’existence avec un succès qui ne se dément pas et largement mérité ; la Coupole qui, après un passage à vide en essayant de changer de cap, revient à ses fondamentaux et à son essence ; enfin la petite nouvelle, Astair qui arrive avec son joli décor et ses plats bourgeois comme on les aime. Trois bonnes nouvelles et trois visites qui s’imposaient. Pour le plaisir.

 

Lire la suite: La Coupole

Retrouvez la totalité des articles « Reportage Brasseries » dans le lien ci-dessous:
http://www.gourmetsandco.com/tag/reportage-brasseries/

Haut de page