Restaurants

FrenchEnglish

Arty par Patrick Faus

: cuisine banale

: cuisine d’un bon niveau

: cuisine intéressante et gourmande

: cuisine de haut niveau… à tous les niveaux

: cuisine exceptionnelle

Arty - Burger

… suivez le bœuf (Black Angus)…

Encore un ? ! Oui, mais pas n’importe lequel. Il est vrai que, comme dans un faux flashback des années 70, les enseignes jouant un air déjà connu de redécouverte de l’Amérique, foisonnent dans la capitale. Burgers, bagels, œufs Bénédicte, décor plus vrai que là-bas, musique au diapason, et on repart pour un tour de manège des spécialités US. Etonnant cette fascination qui revient à chaque génération, toujours teintée d’une certaine répulsion, comme si on détestait aimer ce pays et surtout sa nourriture.

Arty - SalleArty n’a pas ce genre de problème. Le formatage est au point, dans la salle, le décor, le bar, et l’accueil. Un couple de frenchies a senti que le vent soufflait de l’ouest en ce moment et ils prennent le train en marche sans états d’âme mais avec assurance et surtout avec bon goût. Ça respire le neuf (ouverture en janvier), le propre, le soigné, et le confort. Bonne ambiance générale, le midi plutôt bureau, le soir plutôt sortie de l’Olympia.

La carte est courte et axée sur la viande. Le chef propose cinq hamburgers, originaux (forestier, mexicain, whisky…), copieux, et très bien faits. Il y a une Côte de bœuf Black Angus, un Arty Board (3 morceaux en dégustation), et une excellente Basse côte de bœuf, toujours Black Angus, fort goûteuse, cuisson parfaite, tendre et ferme à la fois, un gras délicieux, flanqué de frites un peu molles. Arty - Bonbons de GambasNobody’s perfect ! Il y a même du potage, ce jour-là aux légumes d’hiver légèrement parfumé à la coriandre, chaleureux et à la texture parfaite. Yummy, comme ils disent. Sinon, le chef assure aussi avec une Cassolette de crevettes et pétoncles, sauce curry et petits légumes et avec un Homard (américain, of course) snacké, accompagné de légumes de saison (et c’est vrai !).
Un Moelleux au chocolat, fèves de Tonka et glace vanille Bourbon en dessert, fort bien présenté, et bien sur le chocolat.

Tout cela se démarque des voisins car la cuisine est bien faite, l’approche est sérieuse, plein de bonne volonté, c’est copieux et c’est vraiment du bon travail. Carte des vins fort courte, à prix doux, et vins au verre à 6 €. Festival de cocktails à partir de
18 heures avec Jordan le chef barman.

Une bonne table qui a une carte à jouer, et pour l’instant bien jouée, entre les gargotes de l’Opéra et les gastros autour (Céladon, Goust…). La bonne surprise du moment à ne pas rater.

Arty - BarArty
17, rue Daunou
75002 Paris
Tél : 01 42 61 20 01
contact@artylerestaurant.fr
M° : Opéra
Voiturier le soir, du mercredi au samedi
Fermé dimanche et lundi soir
Dernière commande 22h45
Menu déjeuner : 24 € (2 plats)
Burgers : de 16 € à 20 €
Carte : 45 € environ

Haut de page