Restaurants Paris

FrenchEnglish

Kei par Patrick Faus

: cuisine banale

: cuisine d’un bon niveau

: cuisine intéressante et gourmande

: cuisine de haut niveau… à tous les niveaux

: cuisine exceptionnelle

Pressé de volaile, foie gras, cèpes, girolles © P.Faus

… Banalisation ? Ombre au tableau ? Fatigue passagère ? …

Où est passé le petit frisson de plaisir que provoquait immanquablement un repas chez Kei ? Et ce sentiment de plénitude et sa pointe d’excitation en sortant, de retour dans la rue, un peu abasourdi, par un repas étonnant et passionnant ? Kei se banalise et s’épuise à vouloir faire « original » ? Peut-être.

En tout cas, un déjeuner récent montre à quel point, lorsque l’on travaille sur le fil du rasoir, on est amené à se couper, même si l’entaille n’est pas grave. Trois plats. L’un sans grande saveur et peu d’odeur, l’autre bancal, le dernier une merveille.
Dommage d’ailleurs que les amuses bouche ne fussent pas des plats. Magnifiques, subtils, tout en délicatesse et force de goût : Tartelette à l’huile d’olive, yaourt fumé & sardine, puis Coquillage & gelée de raifort.

Le Pressé de volaille, foie gras, cèpes et girolles est superbe dans l’assiette mais désespérément neutre au palais. Du bel ouvrage mais plat et sans saveur particulière.

Homard glacé, mayonnaise légère, salde d'agrumes, chou Pak Choy © P.Faus

Le Homard glacé d’une mayonnaise légère, salade d’agrumes, & chou Pak Choy grillé, jus homardine. Ça se bouscule dans l’assiette et c’est chacun pour soi. Les agrumes, trop présents, n’ont rien à faire avec une sauce homardine, la mayonnaise est tellement légère qu’elle est invisible, et le chou est quasiment cru. Résultat, un plat exemplaire d’une modernité mal conçue, d’alliances contre nature, et d’un choc des saveurs qui est une impasse.

Vacherin aux fruits exotiques, jus de mangue © P.Faus

Dessert frais et goûteux, subtil et limpide, tout ce que l’on aime : Vacherin aux fruits exotiques, jus de mangue. Grandiose !
Service et accueil toujours parfait, très « japonais », d’une courtoisie extrême, belle salle claire et silencieuse, carte des vins, riche dans tous les sens du terme.
Un bonheur et une ombre passagère.

lustre en salleKei
5, rue du Coq-Héron
75001 Paris
Tél : 01 42 33 14 74
M° : Louvre
www.restaurant-kei.fr
Fermé dimanche et lundi
Déjeuner :
5 plats : 52 €
8 plats : 96 €
Dîner :
6 plats : 99 €
8 plats : 145 €

Haut de page