Restaurants Paris

FrenchEnglish

Léo Bistrot par Patrick Faus

: cuisine banale

: cuisine d’un bon niveau

: cuisine intéressante et gourmande

: cuisine de haut niveau… à tous les niveaux

: cuisine exceptionnelle

IMG_3685 - copie

… la cuisinière a du talent et le choix des vins permet de belles découvertes …

Sur la devanture, l’intitulé est clair : Vin et Restauration. Le vin c’est Armand Marseguerra qui s’en charge, avec amour et compétence. La restauration, c’est Amélie sa femme, avec talent, simplicité, et une efficacité redoutable dans les idées de plats et le style familial mais avec une petite touche de technique qui fait la différence avec le ragoût du dimanche chez la grand-mère. Il y a l’esprit mais en plus il y a le style.
Ils n’en sont pas à leur première aventure puisqu’ils se sont fait connaitre à la Butte-aux-cailles avec le Déci.

Installés depuis plus d’un an dans cette rue calme proche de Montparnasse, le couple s’est construit une clientèle d’amateurs sensibles à la sélection des vins qui sortent des sentiers archi-battus, avec une préférence mais non une obsession pour les vins en biodynamie ou issus de l’agriculture bio. À emporter ou à consommer sur place ( prix caviste + 9 € droit de bouchon) en se régalant de la cuisine d’Amélie, qui pourrait être d’ailleurs le nom d’un futur restaurant. Une carte courte mais des propositions franches et bien typées, personnelles et hors tics du moment, en un mot appétissantes.

Pour patienter, le patron propose un Menetou Salon de chez Philippe Gilbert, 2012, au nez remarquable de fruits exotiques, et une bouche d’une rare fraîcheur et d’une bonne acidité. Un petit bijou qui ouvre le palais pour des plaisirs à venir.

Soupe de châtaignes au foie gras © P.Faus

Une Soupe de châtaignes au foie gras, par exemple, d’une belle texture et savoureuse, ou des Endives à la crème de roquefort et noix, un classique indémodable et de saison.

Gambas à la plancha, riz rouge © P.Faus

Très soignées, goûteuses, les Gambas sont saisies à la plancha, une marinade d’herbes pour rehausser, et un joli riz rouge à la ciboule pour l’accord parfait.
Vin 01Un dessert proche du chef d’œuvre pour finir en beauté : Croustillants au sésame, crème à la fleur d’oranger et cerises amarena, délicat et subtil dans les parfums. Parfaitement accompagné par un Maury du Domaine de la Coume du Roy, cuvée Maurydore, superbe avec son nez aux senteurs de poire et une bouche d’un bon équilibre entre sucre et acidité, fraîcheur et douceur. Parfait.
Il parait que de temps en temps, Amélie fait des coquillettes à la crème et au jambon « Prince de Paris ». Les amateurs se retrouvent autour d’assiettes fumantes, sorte de secte du bon goût et des vrais plats, un peu régressifs certes mais tellement bons.

Des produits frais, des plats faits maison, les œufs sont bios, la cuisinière a du talent et les vins sont typés, variés, et originaux pour de belles découvertes à prix serrés, qui demeure la philosophie de base de la maison. Des petites tables, une table d’hôtes, une belle verrière au fond donnant sur un jardin, l’été on ouvre, l’hiver on profite d’une belle luminosité, des tableaux exposés aux murs, et tout ça en fait un peu le bistrot du bonheur.

Salle du restaurantLéo Bistrot
16, rue de la Grande Chaumière
75006 Paris
Tél : 01 43 29 43 31
www.leodupont.com
Facebook : Leo-Dupont
M° : Vavin
Fermé dimanche et lundi
Menu déjeuner : 20 € (2 plats) avec un verre de vin
Carte : 40 € environ

Haut de page