Restaurants Paris

FrenchEnglish

Augustin par Patrick Faus

: cuisine banale

: cuisine d’un bon niveau

: cuisine intéressante et gourmande

: cuisine de haut niveau… à tous les niveaux

: cuisine exceptionnelle

wgs5koez

… le genre de plats qui vous donnent envie de vous mettre à table …

Quel plaisir de retrouver le chef Vincent Deyres. Cet homme sérieux, appliqué, talentueux, chaleureux dans ses plats comme dans la vie a fait les beaux jours de La Villa Corse à dans le XVème arrondissement. Le voilà dans une nouvelle aventure, toujours avec les mêmes partenaires, mais dans un bistrot plus généraliste, plus actuel, pour exécuter au mieux une cuisine bistrotière travaillée avec soins et sa touche personnelle. Un style qui manquait dans ce quartier de Daguerre pourtant riche, en apparence, de métiers de bouche en tout genre et de tout style, du meilleur au pire.

Chez Augustin, on est dans le meilleur. Une carte assez courte, ramassée sur des propositions appétissantes dans le genre nourrissant. Terrines, boudin, une assiette « tout cochon », du foie gras, du pavé de l’Aubrac, du riz au lait, bref du sérieux qui ne trompe pas son monde. En prime, un « faux-vrai » semainier, dont les plats changent chaque semaine et qui annoncent des petites merveilles oubliées comme les endives au jambon et à la crème.

Artichaut frais farci à ma façon © E.Melique

Le plat phare et original des entrées est le magnifique Artichaut frais farci à ma façon, sauce périgueux (vin blanc, beurre, truffes). Une belle pièce sur laquelle le chef dépose délicatement une pièce de foie gras poêlée. Il faut ce qu’il faut…
Superbe Terrine de faisan (« de chasse, s’il vous plait », comme dit le chef), et le classique Tartare de dorade royale, agrumes, coriandre et tomates (?) pour garder la ligne.

Supreme de volaille fermière braisée au champagne © E.Melique

Très beau Suprême de volaille fermière braisée au champagne (que l’on avait mis à tort aux oubliettes de la modernité) et foie gras, pour le moins copieux car ici un plat est un plat et non une décoration.

Selle d'agneau farcie aux olives © E.Melique

Même style et donc même punition avec la Selle d’agneau farcie aux olives, accompagnée de géniales pommes boulangères (bien humides !) aux pruneaux.

Pommes boulangères aux pruneaux © E.Melique

Le Chou Paris-Brest est une étrange et énième variation sur ce classique de la pâtisserie dont on use et abuse un peu partout, mais le Cheese cake aux citrons corses est un délice de saveurs fraiches et de légèreté.

Une nouvelle fois, Vincent Deyres propose une cuisine très personnelle dans les idées et les influences qu’il a accumulées depuis ses débuts. Une cuisine riche, qui met en appétit, aux goûts bien marqués, rassurante et satisfaisante pour le corps et l’esprit. Le genre de plats qui vous donnent envie de vous mettre à table, en tout cas à SA table.

Belle carte des vins à prix assez doux, avec un bon choix de vins au verre. Accueil et service sans faute, aimable, et « vendant » bien les plats du chef. Décor de salle réussi dans les tons sombres, jeu de lumières et de miroirs donnant une tonalité chic et actuelle à l’ensemble. Une belle réussite à tous les niveaux et puis… Vincent Deyres est là, donc tout va bien. À découvrir sans attendre…

36661501ea3b58cd9fa2293d1088347a.clandscape_hdAugustin
79, rue Daguerre
75014 Paris
Tél : 01 43 21 92 29
www.augustin-bistrot.fr
M° : Gaité ou Denfert Rochereau
Fermé dimanche
Plat du semainier : 19 €
Menu : 38 € (3 plats)
Carte : 50 € environ

Haut de page