Restaurants Paris

FrenchEnglish

Le Caveau du Palais par Patrick Faus

: cuisine banale

: cuisine d’un bon niveau

: cuisine intéressante et gourmande

: cuisine de haut niveau… à tous les niveaux

: cuisine exceptionnelle

Table Signoret_Montant - copie

 

… variation sur le thème d’une cuisine française classique et de qualité …

Certains soirs, Yves Montand et Simone Signoret y descendaient dîner. Ils habitaient et ont toujours habité sur cette délicieuse Place Dauphine, calme, ensoleillée, arborée, où l’on joue encore aujourd’hui à la pétanque à la tombée du jour entre avocats sortant du Palais à deux pas. Une petite enclave unique à Paris, entourée d’immeubles à l’ancienne, et que l’on voit à peine du pont Henri IV. Un lieu pour Parisiens et touristes initiés, un lieu paisible, sans magasins de fringues, sans café tabac loto, sans McDo ni Quick, sans food truck, et le soir les portables s’éteignent puisque l’on se parle comme avant, entre nous. Chère place Dauphine…

On y vient déjeuner ou dîner, au choix parmi les trois restaurants avec leurs terrasses idylliques aux beaux jours. Les variations sur le thème d’une cuisine française classique de qualité, marquent bien ses origines et ses territoires. Le Caveau du Palais est pourrait-on dire le plus gastronomique sinon le plus sophistiqué. Sans aucun doute le plus chic avec ses trois petites salles au plafond bas et vue sur la place, son escalier en bois qui monte à la salle de l’étage, ses tables bien espacées et toutes nappées de blanc, ses boiseries, poutres et pierres d’origine, et l’accueil aussi professionnel que tout sourire de Jacki Bonil, responsable de salle.

Gravlax de saumon © P.Faus

La carte ressemble furieusement au lieu. Un principe d’entente cordiale pour ne pas trop décaler les plaisirs. Une ligne claire qui mène à des plats bien campés, nets.
Gravlax de saumon aux épices, pommes de terre tièdes. Très belle présentation, saumon coupé épais, pommes de terre bien tièdes, léger coup de fouet des épices, fort savoureux et un plat parfaitement réussi.

Terrine de campagne 2 © P.Faus

Remarquable Terrine de campagne maison, rustique, goûteuse, copieuse, et excellente. Cornichons et petite salade fraîche. Impeccable.

Entrecôte 400g © P.Faus

Magnifique Entrecôte de 400g, viande d’origine allemande, cuisson parfaite, bien saisie à l’extérieur, tendre et goûteuse, accompagnée de pommes de terre au couteau grasses mais bonnes. Une des plus belles « bêtes » rencontrées ces derniers temps.
Petit écart avec la Volaille fermière de Challans rôtie à la sauge, et gratin dauphinois qui n’a que le nom. Un plat riche et copieux, mais une volaille sèche (réchauffée ?) et finalement sans grand goût. Un plat bancal et peu subtil.

Crème brulée © P.Faus

Dessert à choisir dans une carte peu riche et convenue comme cette Crème brulée à la vanille Bourbon, honnête mais banale.

La carte des vins est certes courte mais d’un choix très sûr et souvent intéressant avec des classiques et quelques bouteilles qui méritent l’attention dont le rosé Cru Classé du Domaine de Rimauresq. Nombreux vins au verre de 4 € à 9 €, bien sélectionnés.

Une cuisine soignée, bien réalisée dans la majorité des plats, copieuse, pleine de charme et qui met autant en joie que la vue et l’ambiance alentour. Un accord parfait de tous les sens et surtout, un have de paix dans un Paris qui en manque de plus en plus.

01 CAVEAU DU PALAIS - copieLe Caveau du Palais
17, 19 place Dauphine
75001 Paris
Tél : 01 43 26 04 28
M° : Cité
Fermé le dimanche
Carte : 55 € environ

 

Haut de page