Restaurants Paris

FrenchEnglish

Lagardère Paris Racing par Patrick Faus

: cuisine banale

: cuisine d’un bon niveau

: cuisine intéressante et gourmande

: cuisine de haut niveau… à tous les niveaux

: cuisine exceptionnelle

TerrasseRestaurantduRacing

… une cuisine fraîche, gaie, bien réalisée de bonnes idées de plats et des pointes d’originalité …

 

Longtemps fermé et réservé à une élite parisienne du meilleur goût, en apparence tout du moins, le Racing commence à entrouvrir doucement une porte. Celle du restaurant où il est désormais possible de déjeuner et de dîner du mardi au vendredi sur réservations. C’est une bonne nouvelle pour au moins deux raisons.

SalleRestaurantduRacing

Le lieu, en plein cœur du Bois de Boulogne, près du Pré Catelan, est absolument délicieux. Club sportif à l’origine, il conserve cet esprit de sport chic, tennis, salles de gym, piscine ouverte olympique, dans un espace entouré d’arbres qui fait vite oublier que Paris est à quelques minutes en voiture, d’ailleurs seul moyen d’y arriver. Le restaurant est aussi vaste à l’intérieur qu’à l’extérieur, et si le temps est clément demeure sans doute la plus belle et agréable terrasse de Paris. Clientèle Racing homologuée, accueil plutôt distant et service amical sans familiarité, parfois un peu débordé, mais qui s’accroche. Il faut dire que la terrasse peut accueillir quelques 60 couverts…

Yariv Berreby

Pour fêter dignement l’arrivée de nouveaux clients, susceptibles d’être plus exigeants, les cuisines sont sous la responsabilité du très bon chef Yariv Berreby. Cet ex Senderens et William Ledeuil, entre autres, et en provenance directe de la recommandable table parisienne BAT, travaille des plats d’un classicisme éclairé et parfois décalé à bon escient, sera capable de séduire une clientèle attachée aux convenances mais non fermée à un petit courant d’air frais.

Daurade royale marinée au chorizo… © P.Faus

Le chef travaille une carte courte, ciblée sur des produits lisibles et fort alléchante. Fraîche et fine Daurade royale marinée au chorizo, mangue verte, citron confit. Premières senteurs d’automne avec une savoureuse entrée : brioche, œuf mollet, cèpes. Typique du style Berreby, un simple agneau, bien saisi et goûteux, flanqué à la surprise générale d’un risotto de betteraves et de quartiers de cèleri. Étonnant, détonnant mais ça marche.

Pain brioché, œuf mollet, cèpes…  © P.Faus

La Volaille rôtie, et bien rôtie, est agréablement accompagnée de maïs grillé et de cocos de Paimpol, et d’une crème de cocos à la tomate. Un plat copieux, rassurant et franchement délicieux.

Croustillant pêche, abricots  © P.Faus

Joli dessert du nouveau chef pâtissier qui surprend agréablement avec un joli Croustillant pêche, abricot. Esthétique et du goût pour un beau dessert de saison.
Carte des vins conséquente avec quelques entrées de gamme abordable en Côtes-du Rhône et Languedoc, plus un bon choix de vins au verre abordable.

Une cuisine fraîche, gaie, bien réalisée sur de bonnes idées de plats et des pointes d’originalité sans aller jusqu’à décoiffer. Un bel équilibre dans les saveurs, des cuissons maîtrisées, de beaux produits, du style et de la vie. Ça va faire du bien au Racing et le « voyage » vaut la peine… du coup.

lagardere_racing_paris-restaurant-30-rightandhype1, chemin de la Croix Catelan
75016 Paris
Tél : 01 45 24 45 93
lerestaurant@lmpr-groupe.fr
Fermé dimanche et lundi
Samedi soir réservé aux membres
Menus déjeuner : 35 € (2 plats) – 43 € (3 plats)
Menu : 59 € (6 plats)
Carte : 60 € environ

 

Map

Haut de page