Restaurants Paris

FrenchEnglish

Bistrot Blanc Bec par Patrick Faus

: cuisine banale

: cuisine d’un bon niveau

: cuisine intéressante et gourmande

: cuisine de haut niveau… à tous les niveaux

: cuisine exceptionnelle

Poitrine porc © P.Faus

… un des meilleurs bistrots rencontrés depuis un bon moment …

 

C’est un bistrot dans les hauteurs de Ménilmuche. A quelques pas du métro Ménilmontant et en lieu et place de l’ancien Boulangerie qui eut son quart d’heure de gloire dans le quartier et même au-delà.

10639422_1678015655752673_8888922448423233665_n

Décor plus joyeux et tables plus espacées, une nouvelle salle refaite à neuf au premier, au calme sur une petite « place », et un trio de nouveaux propriétaires qui reprennent le flambeau. Par contre, rescapé de l’ancien temps, le chef a su faire valoir un certain talent, une envie toujours présente de poursuivre l’aventure et donc, Arnaud Brière est toujours en cuisine. Autant dire que c’est une bonne nouvelle.

Velouté de cèleri © P.Faus

Autant commencer par le fabuleux menu déjeuner. Trois plats, 18 €. Et quels plats ! Du cuisiné, du bien travaillé, du goûteux et du typique bistrot d’aujourd’hui. Ce jour-là, car tout change tous les jours dans ce menu, une belle entrée bien chaude et savoureuse : Velouté de cèleri, châtaignes, avruga (œufs de maquereau), doucereux, crémeux, parfait.

Tendron de veau braisé, macaronis © P.Faus

Tendron de veau braisé, macaronis au jus. Un plat copieux, globalement bien fait, macaronis au jus fort goûteux et agréables avec un tendron un peu noyé par la sauce.
Dessert réussi et de saison avec un Flan, quoique plus clafoutis que flanc, à la rhubarbe et aux amandes, qui conclut un menu ahurissant dans le rapport qualité/prix. Sans doute un des plus intéressants à Paris.

Terrine de jarret © P.Faus

A la carte, la qualité de la cuisine est au diapason du menu. Elle change souvent, toutes les trois semaines, et presque totalement. Au Blanc Bec on aime son boulot, on ne s’endort pas sur ses futurs lauriers… Terrine de jarret, rémoulade de pommes au raifort, en une belle présentation (lamelles de radis, herbes, etc), du goût, de la matière, tout ce qu’il faut pour une excellente terrine servie assez fraîche ce qui est fort agréable.
Poitrine de porc fermier, crème de maïs doux, laitue braisée. Damned, quelle superbe pièce ! Cuisson parfaite, tendre et grillotée sur le dessus, qualité impeccable, une laitue et une carotte entière pour agrémenter l’ensemble et une petite crème de maïs doux un peu sèche cependant.
La pâte sablée n’est pas la spécialité du chef, épaisse, serrée, pour une Tartelette au chocolat, feuillantine pralinée, servie de plus un peu froide. Plus un bec salé qu’un bec sucré, le chef …

21270_1657142581173314_8644478589709493752_nCourte mais efficace carte des vins sur un bon nombre d’appellations, entrée de gamme à 23 € jusqu’à 48 €, et nombreux vins au verre qui permettent de varier les plaisirs autour de 7 €.

Accueil amical et professionnel à la fois, service par les mêmes efficace et convivial, une bonne ambiance générale de clients contents d’être là, de tous les âges et de tous les styles, on s’y sent rudement bien, et mon tout fait un des meilleurs bistrots rencontrés depuis un bon moment. Une excellente nouvelle pour un Ménilmontant un peu en déshérence sur le plan bonne cuisine mais qui se reprend bien avec le Blanc Bec, le fromager Beaufils, et le super boulanger Liberté (cf article Gourmets&Co).

f0xaus4h15, rue des Panoyaux
75020 Paris
Tél : 01 43 58 45 45
Facebook.com@bistrotblancbec
M° : Ménilmontant
Fermé le dimanche & lundi
Menu déjeuner : 16 € (2 plats) – 18 € (3 plats)
Carte : 40 € environ

Haut de page