Restaurants

FrenchEnglish

Le 39 V par Patrick Faus

: cuisine banale

: cuisine d’un bon niveau

: cuisine intéressante et gourmande

: cuisine de haut niveau… à tous les niveaux

: cuisine exceptionnelle

IMG_9596 - copie

… Un menu déjeuner sérieux, bien conçu, savoureux dans l’ensemble …

 

chef 39VLe chef Frédéric Vardon possède des moyens redoutables pour vous attirer chez lui. Un hall d’entrée chic et original à l’angle de l’avenue George V, l’accueil parfait d’une jeune femme qui prend votre vestiaire et vous drive à l’ascenseur qui monte directement au dernier étage de l’immeuble. Ouverture des portes, deuxième accueil, masculin celui-là, cuisine ouverte à gauche, la salle à droite qui s’enroule autour d’une terrasse avec vue imprenable sur les toits environnants, et une belle lumière apportée par les grandes baies vitrées. Tables espacées, confort, service empressé mais pas étouffant, clientèle majoritairement business à midi, plus intime le soir avec des éclairages redoutables.

Selon le chef, environ 70% des clients prennent son menu déjeuner. On les comprend car il est irrésistible. Par le prix d’abord (49,50 €) qui ne franchit pas depuis cinq ans la barre des 50 € comme le veut le chef, et par la qualité des deux entrées, deux plats et deux desserts proposés. Changement du menu chaque semaine et en général le mardi en fonction des arrivages.

Oeuf mollet, crémeux de topinambours © P.Faus

Cette semaine-là, en une belle atmosphère d’automne, l’Oeuf bio cuit mollet, crémeux de topinambour, copaux de jambon de Chalosse était absolument parfait, avec une cuisson délicate à la seconde, et d’une légèreté extrême en jouant sur le rustique des ingrédients. Vraiment un beau plat. Accompagné d’un superbe Clos Marie blanc 2010 Cuvée Manon en Coteaux du Languedoc, choisi avec talent par le chef sommelier Arnaud.

Bœuf mariné au soja, betteraves cuites et crues © P.Faus

L’autre entrée jouait une partition totalement différente, et c’est le cas dans la construction de chaque menu. Un Boeuf mariné au soja, betteraves cuites et crues, condiment épicé. Bonjour le Japon pour un plat pimpant et aromatique, aux consonances thaïes également, et assez typique dans l’approche et la présentation des moments que nous vivons devant nos assiettes.

Limande_sole © P.Faus

Limande/sole aux potirons – kabocha, butternut, bleu de Hongrie – jus d’un rôti. Agréable à l’œil, superbement présenté, copieux et appétissant, saisonnier, un plat bien sous tous rapports et pourtant manquant légèrement de relief et du petit pep’s qui en ferait un grand plat.

Pour le Filet mignon de porc farci aux herbes, pommes de terre et oignons caramélisés, jus moutarde, on retrouve tous les tics envahissants de l’époque, cuisson basse température donc mollesse coupable de la viande et une absence de saveurs qui en résulte, avec, en prime, une sucrine envahissante et un jus moutardé trop discret. Un plat neutre, bien que riche et copieux.

Fontainebleau _allégé_ © P.Faus

Dessert pâtissiers avec le célèbre et inébranlable (tant mieux !) Fontainebleau « allégé » aux fruits rouges, toujours aussi délicat, et un fameux Eclair au café riche et goûteux avec sa glace vaille-café.

Un menu déjeuner sérieux, bien conçu, savoureux dans l’ensemble mais sans prétentions particulières. Grand choix de vins au verre de 13 € à 25 €. Une valeur sûre dans ce quartier qui regorge de grands restaurants gastronomiques et où Frédéric Vardon tient bon dans son style et sa personnalité, un peu en roue libre mais au fond très concentré sur sa cuisine. Une cuisine d’étoilé (* Michelin) typique mais qui n’a pas l’objectif d’aller plus haut avec ses jolis plats équilibrés, sans aspérités, et de bonne qualité. Personne ne s’en plaindra…

IMG_9597 - copieLe 39V
39, avenue George V
(Entrée : 17, rue Quentin-Bauchart)
75008 Paris
Tél : 01 56 62 39 05
www.le39v.com
Voiturier
M° : George V
Fermé samedi & dimanche
Et en août
Menu Déjeuner : 49,50 € (3 plats)

Haut de page