Restaurants Paris

FrenchEnglish

L’Escient par Patrick Faus

: cuisine décevante

: cuisine correcte

: cuisine intéressante et gourmande

: cuisine de haut niveau… à tous les niveaux

: cuisine exceptionnelle

Claire Méchin et son père Pierre

Une bonne cuisine familiale en famille

 

Une surprise… Inattendue, heureuse. Une adresse presque anodine vue de l’extérieur, d’ailleurs pas très engageante, mais surtout il faut pousser la porte. A l’intérieur tout change. Un décor simple mais confortable, paisible, un accueil tout sourire de madame Méchin, une ardoise au mur et les plats écrits à la craie (on peut rêver…), une entrée, un plat et un dessert qui change chaque jour et qui vous mettent en appétit immédiat tant leur lecture dévoile une cuisine franche, évidente, tentante, de celle qui fait envie comme on disait plus simplement.

En cuisine, le reste de la famille s’active. Dans la famille Méchin, il y a encore le père et la fille, Pierre et Claire, complices et complémentaires. Une carte courte en déclinaison par quatre, sur des produits de bonnes origines.

Velouté aux cosses de petits pois © P.Faus

Crème tiède de cosses de petits pois, jambon Bellota, croûtons, si savoureuse, si juste, si équilibrée. Un beau plat et qui définit d’entrée un style et une volonté.

œuf mollet, asperges, morilles © P.Faus

Au même titre que L’œuf mollet, asperges, crème de parmesan, morilles, bien construit, avec de la tenue, même si les saveurs ne sont pas sorties au maximum.

Bar aux asperges, jus poulet © P.Faus

Bar de pêche, asperges, jus de poulet. Un remarquable plat du jour comme en voudrait tous les jours, un beau poisson à la cuisson parfaite, le jus de poulet pour muscler les asperges, et au final une réussite.
Même punition avec la Volaille fermière de la ferme de Maleterre (Lot et Garonne), pommes grenailles et morilles, remarquable cuisson, goûteuse avec les pommes fondantes avec le jus du poulet qui enrobe le tout.

Crémet angevin, citron, vanille… © P.Faus

Dessert original et délicat sur le crémeux et une douce acidité : Crémet angevin (crème fouettée et blancs d’œufs battus en neige), citron, vanille, agrumes, émulsion Kalamansi (appelé aussi oranger d’appartement pour sa petite taille). Un final parfait.
Carte des vins certes courte mais de bon aloi, avec des entrées de gamme en bouteilles à partir de 25 € et tous les vins au verre à 7 €. Ne pas manquer le Mâcon Prissé blanc 2014 de chez Noël Briday.

© P.Faus

Une cuisine un peu comme à la maison mais alors une bonne maison. Rassurante, à base de produits bien mis en valeur, bien travaillés et soignés. Une cuisine tranquille et chaleureuse qui a le goût des bonnes choses (comme disait…) et on devrait mettre en stage ceux qui se prennent pour des petits génies en envoyant un poireau crayon sous cuit.
Une bonne maison nature, sans fard, sans prétentions excessives sauf celle de bien faire. Dieu, que ça fait du bien !

Salle du restaurant L'Escient 228, rue Poncelet
75017 Paris
Tél : 01 47 64 49 13
www.restaurantescient.fr
M° Ternes
Fermé dimanche et jours fériés

Menus déjeuner : 28 € (2 plats)
Menu lunch et dîner : 37 € (3 plats)
Carte : 55 € environ

 

Haut de page