Restaurants Paris

FrenchEnglish

Le 141 par Patrick Faus

: cuisine décevante

: cuisine correcte

: cuisine intéressante et gourmande

: cuisine de haut niveau… à tous les niveaux

: cuisine exceptionnelle

Detail

Y a t-il un chef dans la cuisine ?

 

Cette adresse, proche de la Porte Maillot, qui abrita la Villa Corse Rive Droite avec un certain succès puis des chinois parfaitement improbables et peu scrupuleux a été reprise il y a quelques mois par les propriétaires d’une brasserie à Vincennes. Relookage discret du décor, équipe nouvelle, et nouveau chef qui aurait fait ses classes chez Michel Rostang entre autres adresses.

A la lecture de la carte, on sent une volonté, proche du systématisme, de faire « moderne » sinon actuel, avec des plats se voulant « créatifs » et surtout des énoncés voyageurs avec cette fameuse touche d’exotisme que le monde entier nous envie. En fait, tous les mauvais tics du moment sont ici regroupés sur une seule carte. En prime, le chef barbouille ses assiettes de traits ressemblant à des coups de pinceaux de toutes les couleurs et saupoudre les mets d’épices venus d’ailleurs avec des noms bizarres et déroutants pour impressionner le client.

Malheureusement, la réalité est loin des énoncés ronflants. Le chef gère mal certains plats, en sous cuit d’autres, et la présentation de quelques-uns tient plus de l’esbroufe que d’une esthétique appétissante.

Velouté de petits pois© P.faus

Un Velouté de petits pois qui ne mérite pas son nom tant il est épais et mal passé, parsemé de petits oignons entiers du plus mauvais effet en bouche et de bouts de lard. Langoustines aux saveurs de colonnata, bisque réduite, riz basmati : un plat compliqué pour un résultat décevant et un manque de cuisson flagrant des langoustines dû au lard qui n’apporte pas grand-chose. Enfin, les Linguine au homard frôle la catastrophe avec le crustacé sous cuit et un gros plâtras de pasta dans une assiette peu avenante.

Saumon gravlax, salade de fenouil © P.Faus

Sauvé des eaux, le saumon gravlax au poivre de pamplemousse (?), salade de fenouil minute (?) est acceptable et apporte une fraîcheur bienvenue. Les Gambas en tempura, chips de banane, sauce chili (hot) est un joli plat et d’une présentation en verrine originale.

Eclair au Gianduja, noisettes © P.Faus

Dessers avenants dont un savoureux et moelleux Éclair au Gianduja, croustillant de praliné et noisettes, ainsi qu’un Cheesecake aux pistaches et oranges sanguines, sorbet citron-Earl Grey, frais, doux et agréable.

Cheesecake aux pistaches © P.Faus

Carte des vins courte avec des entrées de gamme autour 28 €, et une proposition de vins au verre à la demande. Service hésitant et accueil plaisant. Une adresse qui devrait se chercher une identité et un style… et les trouver, vite.

 

Carousel2141, avenue Malakoff
75016 Paris
Tél : 01 40 67 18 44
www.restaurantle141.fr

M° : Porte Maillot
Fermé le dimanche
Ouvert de 8h à 23h
Menus : 30 € (2plats) – 40 € (3 plats)
Carte : 55 € environ

Haut de page