Restaurants Paris

FrenchEnglish

Café Martini par Patrick Faus

: cuisine décevante

: cuisine correcte

: cuisine intéressante et gourmande

: cuisine de haut niveau… à tous les niveaux

: cuisine exceptionnelle

10494984_10153150798518571_2834034196834879927_o

La trattoria par excellence

 

Exigence dans le choix des produits d’origine italienne, la majorité provenant de petits producteurs artisanaux et locaux à travers toute l’Italie et la Sicile. Pour les mettre en valeur, une carte courte mais originale, passionnante et purement italienne à base de recettes du terroir. En cuisine, une mama comme on n’en fait plus, une vraie de vraie, typique et typée, qui sort des plats absolument délicieux dans un style familial, un poil sophistiqué, du meilleur effet.

Les Italiens, touristes ou vivant à Paris, connaissent l’adresse et s’y retrouvent régulièrement. A deux pas de la Place des Vosges, il se démarque des autres tables du coin par une devanture sobre, en imitation bois du plus bel effet, par une salle agréable, cosy et décorée avec goût, ouverte sur la rue aux beaux jours, sans parler de l’accueil du patron, aimable, prévenant, et connaissant son Italie sur le bout de la langue. La preuve ? A votre table, prenant connaissance de la carte, arrive discrètement une assiette de jambon cru de Cormone, tranché fin à la minute, frais et plein de saveur. Premier délice.

Salle © P.Faus

La Burrata fumée est une de mes folies italiennes, le fumé discret venant rehausser une saveur par ailleurs un peu uniforme sinon fade. Ici, elle vient de Caseificio Palazzo et elle est parfaite, servie généreusement avec une tomate pachino et huile d’olive. Ma che !

Gambas à la vénitienne © P.Faus

Les Gamberoni a saor sont une traditionnelle recette vénitienne, à l’origine avec des sardines grillées, remplacées ici par des petites gambas posées sur des oignons confits. Une pure merveille de goût tout en finesse.

Lasagnes verde végé © P.Faus

Originales Lasagnes vertes, comme le veut la tradition à Bologne, par contre et hors tradition, servies au Café Martini uniquement avec des légumes changeant au fil des saisons, en ce moment courgettes coupées fines et de la scarmoza fumée pour le goût et le fondant. Une belle réussite (cf. Gourmets&Co Rubrique G&Co Aime sur nos meilleures lasagnes de Paris).

Gnocchi à la sorrentine © P.Faus

Superbes et originaux Gnocchis faits mains à base de farine, non de pommes de terre, à la sorrentine (tomates, mozzarella et basilic).
Ne pas se priver du Tiramisu de la chef qui est une petite merveille même si là encore, et comme partout, il manque le Marsala, pourtant indispensable pour rehausser le goût et justifier le nom « tirer vers le haut », grâce au petit coup de fouet que donne l’alcool. Un dessert édulcoré par une obsession de santé qui envahit de plus en plus la cuisine actuelle à tous les niveaux. Bientôt un baba au rhum sans rhum…

Excellent choix de vins italiens, nombreux au verre, qui permet de belles découvertes de ces vignobles que connaissent mal les Français tant ils sont proches de nous, mais aussi à cause de prix parfois élevés et même hors normes, ce qui n’est pas le cas au Café Martini. Une trattoria absolument indispensable.

Comptoir © P.Faus11, rue du Pas de la Mule
75004 Paris
Tél : 01 42 71 59 73
www.cafemartini.fr
contact@cafemartini.fr
M° : Saint Ambroise
Ouvert tous les jours
Samedi de 12h à 2h
Dimanche de 10 h 30 à 16 h

Plat du jour : 14 € environ
Carte : 40 € environ

Haut de page