Restaurants Paris

FrenchEnglish

La Table du Flow par Patrick Faus

: cuisine décevante

: cuisine correcte

: cuisine intéressante et gourmande

: cuisine de haut niveau… à tous les niveaux

: cuisine exceptionnelle

© P.Faus - copie

Fluctuat… et n’est pas près de couler

 

Il fallait s’y attendre, la vue est absolument incroyable de beauté. La Seine, le pont Alexandre III, la Tour Eiffel, le Grand Palais, ils sont tous là sous vos yeux. Une péniche, immense, à plusieurs niveaux, d’une salle de concert au sous-sol à un rooftop ouvert, en passant par une terrasse, un bar, un restaurant… et pourtant on s’y sent bien car chaque espace est bien séparé. Ouvert il y a quelques semaines, plombé au départ par le temps exécrable de la capitale, le voilà à flots pour aborder avec sérénité les premières chaleurs. Il l’aura bien mérité et nous aussi.

Geoffrey & Gérard

En cuisine, on ne plaisante pas. Le propriétaire, Laurent Segall, a fait appel au chef Gérard Cagna, ancien étoilé et électron libre de la gastronomie nationale, pour élaborer une carte originale et fort appétissante. Pour la mettre en assiettes, Geoffrey Rambert, qui a fait des tours et des détours chez Fréchon (Lazare et Bristol) et même à la Tour d’Argent. Du sérieux, donc.

Oeuf parfait, petits pois, lard © P.Faus - copie

On le constate dès l’entrée avec le soin apporté à L’œuf parfait de la « poule rousse », velouté de petits pois et chips de lard fumé, agrémenté de quelques petits pois frais et de slices d’asperges vertes. Une belle assiette bien tournée, aux couleurs franches et pimpantes, savoureuse et d’une grande finesse.

Terrine Gérard Cagna  © P.Faus.J PG - copie

La fameuse recette de Gérard Cagna revit ici une deuxième carrière avec autant de bonheur et de saveur. Une magnifique Terrine de ris de veau et foie gras aux pistaches, à la fois rustique et subtile, accompagnée d’une salade verte malencontreusement trop salée.

Noisettes d'agneau, polenta de Marie-Louise © P.Faus - copie

Excellentes Noisettes d’agneau rôties à la cuisson parfaite, rosées comme il se doit, un délicieux et fin jus à l’estragon, et la remarquable polenta moelleuse de Marie-Louise (qui est cette Marie Louise ?) saisie à la poêle avant de servir, comme le font les Italiens avec les restes de polenta. Du crémeux et du crunchy.

Chooux, orgeat, grenadine, rhubarbe © P.Faus - copie

Les fromages sont de la « Maison Griffon » et les desserts « maison ». Les Choux à la crème d’orgeat, gelée de grenadine, sont accompagnés de rhubarbe certes croquante mais dont l’acidité a été trop édulcorée par un plongeon dans la grenadine, perdant ainsi sa spécificité qui aurait apportée un joli contrepoint à la douceur de l’orgeat et de la grenadine. Dommage.

Laurent Segall - copie

Contrairement à de nombreuses péniches/restaurants qui émaillent les quais de la Seine avec plus ou moins de bonheur, plutôt moins d’ailleurs, le Flow joue ouvertement la carte de la qualité et d’une cuisine de chefs pros. Le résultat est évident. Une cuisine soignée, bien réalisée, savoureuse et originale mais sans excès, chaleureuse et copieuse. Le plaisir du palais complète agréablement et avec talent le bonheur de la vue. D’autant que l’accueil et le service sont proches de la perfection dans le genre amical, disponible et décontracté juste comme il faut. Belle carte des vins avec une sélection pointue à des prix abordables. Tout pour plaire…

Vue d'Imaginé comme un risotto4, port des Invalides
75007 Paris
Tél : 01 44 05 39 60
www.flow-paris.com
M° : Invalides
Ouvert tous les jours

Menus Déjeuner : 32 € (3 plats) – 26 € (2 plats)
Plat de la semaine : 19 €
Carte : 55 € environ

Haut de page