Restaurants Paris

FrenchEnglish

Rae’s par Patrick Faus

: cuisine décevante

: cuisine correcte

: cuisine intéressante et gourmande

: cuisine de haut niveau… à tous les niveaux

: cuisine exceptionnelle

Entrée impressionnante

Un bel exemple de « Cuisine concept »

 

Le temps d’aller déjeuner chez Rae’s, nouveau restaurant du quartier des Grands Boulevards, et hop, le chef est déjà parti vers de nouvelles aventures. Dommage, car il s’agissait de Masahido Ikuta que l’on a surtout connu par son travail remarquable aux côtés de Bruno Verjus au restaurant Table. Les dessous de table affirment qu’il n’a pas supporté d’être cadré sur un style de cuisine qui ne lui convenait pas, imposée en grande partie par le propriétaire et concepteur du style Rae’s à travers le monde, l’Australien Vincent Rae.

13528944_846392988828897_7224129817199872236_n

Du coup, on se retrouve avec un chef plutôt anonyme, plus ou moins aux ordres, un chef exécutif comme l’on dit poliment. Ceci dit, cet inconnu ne se débrouille pas mal pour envoyer des plats honnêtes, bien tournés, et finalement assez goûteux dans un genre populaire, un peu tendance, un peu au goût du jour, simple, lisible et efficace.

Asperges blanches, œuf au plat… © P.Faus

Exemples pris dans le menu unique autour de trois choix dans chaque catégorie ? Des Asperges blanches des Landes œuf au plat, pecorino, crumble de noisette. L’idée est bonne, la cuisson aussi mais les copeaux de pecorino envahissent trop le plat, par ailleurs assez soft et manquant un peu de relief.

Poitrine de porc, polenta crémeuse  © P.Faus  - copie

Le Fondant de cochon fermier, petits pois, menthe, polenta crémeuse, est un plat sympathique, appliqué, un peu séché par la surcuisson du porc, mais tranquille dans son côté popote même s’il est sans force particulière.

Crème catalane, sorbet orange sanguine  © P.Faus  - copie

La Crème catalane, sorbet orange sanguine démontre une nouvelle fois le problème du chef à gérer l’équilibre des saveurs. La crème est bonne mais envahie à nouveau par trop d’agrumes.

Sinon, la salle est agréable, vaste, lumineuse, beau plancher, confortable, la clientèle enjouée, la cuisine ouverte, des tables en marbre noir, assez chic, bref tout ce qu’il faut pour se sentir bien. Accueil et service remarquable de Camille, directrice de salle, une carte des vins courte mais avec des vins italiens et des « vins rares » (entrée de gamme à 29 € et vins au verre autour de 7 €). Sympathique carte de cocktails à 15 €. Une table parmi d’autres mais loin d’être désagréable. Au contraire.

Salle39, rue des Jeuneurs
75002 Paris
Tél : 01 47 03 42 07
M° : Grands Boulevards
Ouvert tous les jours

Menu Lunch : 34 € (3 plats) – 28 € (2 plats)
Petit Plat Lunch : 14 €
Sandwichs : 14 € – Pasta : 20 €
Dîner carte : 50 € environ

Haut de page