Ore – Ducasse au château de Versailles

FrenchEnglish

Ore

Ducasse au château de Versailles par Patrick Faus

: cuisine décevante

: cuisine correcte

: cuisine intéressante et gourmande

: cuisine de haut niveau… à tous les niveaux

: cuisine exceptionnelle

alain-ducasse-1-plaza-athenee

 

A-t-on trop vite oublié Ducasse ? N’avons-nous pas, un moment ou un autre, songé à le mettre au rencard, au musée des grands hommes ayant rendu de fiers services à la patrie de la gastronomie après avoir porter la bonne parole de la cuisine française à travers le monde ? On joue avec lui les indifférents sinon les critiques avertis alors que l’on s’extasie devant le dernier barbu tatoué qui arrive à faire tant bien que mal des gnocchis aux pommes de terre ou un riz au lait qui se tient.
Mais finalement, qui va manger dans ses restaurants, ses bistrots, ses brasseries, à Paris, en province, ou à l’étranger. Peu de monde et peu souvent, en fait. Qui n’a pas rêvé de l’avoir connu alors qu’il redéfinissait les codes cde la cuisine méditerranéenne, lui le terrien des Landes, à Juan-les-Pins d’abord, à Monaco ensuite. Comment pourrait-on oublier un repas au 59 Raymond Poincaré ? Qui ne fut pas décoiffé par la découverte du Spoon, à Paris ? Et ainsi de suite…

entree

L’ouverture récente de sa dernière aventure est la bonne occasion de s’attabler chez lui. Ore (prononcez oré), au château de Versailles. Un défi, encore un, réussi, encore un.
Une entrée presque discrète derrière la Place d’Armes du château. Au premier étage, trois salles en enfilade, claires, lumineuses, sobres, sans apparat particulier, plancher clair, tables nappées et vaisselle adéquat, mais en gardant une simplicité très travaillée et une adéquation entre le lieu et la cuisine. Accueil parfait, service aux petits soins, sérieux et détendu à la fois, dans des uniformes presque d’hôtesse de l’air. Bientôt Air Ducasse ?

salle

Une belle carte de brasserie, parfaitement pensée, regroupant des classiques de la cuisine française et de Ducasse. Appétissante, variée, elle est un vrai miroir de nos gourmandises de toujours. De plus, elle est aussi, en ce lieu légendaire et l’un des plus visité au monde, une vitrine de la cuisine de ce pays, réalisée avec un soin extrême et augmentée du talent de Stéphane Duchiron chef des cuisines. Un homme dont les gourmands se souviennent dans son petit restaurant Les Fougères, à Paris, puis de son passage à l’hôtel Renaissance Le Parc Trocadéro. Un homme et un chef sérieux, efficace, et qui gagne à être connu. Maintenant aux côtés de Ducasse, il maitrise parfaitement cette cuisine de l’Ore qu’il a mis au point avec le chef. Un restaurant qui, à l’inverse de Cendrillon, se fait brasserie le midi et se transforme en dîners haut de gamme et de prestige la nuit venue.

oeufs-bio-cocotte-epinards-gourmetsco-gourmetsco-copie

En cocotte, deux œufs bio aux épinards et champignons des bois. Ouverture riche, pleine de saveurs et accompagnée de pain grillé. Familial et confortable.

saumon-au-poivre_genievre-gourmetsco-copie-2

Simplement magnifique Saumon au poivre/genièvre, crème citronnée et pain noir. Un délice de finesse et de goût, et un équilibre parfait entre les différents produits. Et quelle belle assiette !

Une des, sinon les, meilleures Coquillettes, jambon, Comté, truffes noires vous attendent ici. La perfection de la cuisson, du dosage des ingrédients, de la présentation, et bien relevées au poivre (cf. rubrique G&Co aime / tests Coquillettes).

supreme-de-pintade-frotte-aux-epices-gourmetsco-copie

Suprême de pintade fermière frotté aux épices, délicatement cela va sans dire, potiron fondant, et quel fondant, et un jus de cuisson bien réduit, plein de saveur. Un plat généreux et rassasiant.

lieu-jaune-au-naturel-artichauts-gourmetsco

Dans un genre différent, plus léger et plus délicat mais tout aussi savoureux, le Lieu jaune cuit au naturel, est accompagné d’artichauts, de pommes de terre, et d’un jus/bouillon d’une grande finesse.

tarte-aux-deux-citrons-gourmetsco-copie

Desserts classiques : Savarin au rhum, chapeauté de chantilly un peu fade (manque de sucre ?), et agréable Tarte aux deux citrons.
Carte des vins allant à l’essentiel et au connu et reconnu. Entrée de gamme à 24/28 € la bouteille et vins au verre de 5 € à 12 €. Eau et café à 4 €.

Qui dit mieux ? Personne. Ducasse is back et c’est tant mieux. L’homme vient et revient sans jamais décevoir. Ore, la bouche en latin. Elle est ici soignée, gâtée, et comblée.

Château de Versailles
Pavillon Dufour
Place d’Armes
78000 Versailles
Tél : 01 30 84 02 97
www.ducasse-chateauversailles.com
Horaires d’ouverture du château
RER C : Versailles Rive Gauche
Ouvert tous les jours
Le soir, dîners d’exception sur réservation

Menu déjeuner : 22 € (3 plats)
Carte : 45 € environ

Haut de page