Restaurants Paris

FrenchEnglish

NEROMORA par Patrick Faus

: cuisine décevante

: cuisine correcte

: cuisine intéressante et gourmande

: cuisine de haut niveau… à tous les niveaux

: cuisine exceptionnelle

anna006

On y mange bien et vraiment italien

 

La petite trattoria, à deux pas de la gare d’Austerlitz, est coincée dans une enfilade de restaurants tous plus anodins les uns que les autres. Plutôt des coupe-faim que des restaurants, d’ailleurs. Ne pas se tromper de porte, car derrière celle du Neromora, du nom d’un vin rouge d’Irpinia en Campanie et favori du patron, se cache une vraie cuisine italienne dont le chef et le couple propriétaire viennent en droite ligne de Naples et sa région. Une salle assez banale, toute en longueur mais avec de l’espace, et les posters habituels aux murs (Fiat 500, Sophia Loren, etc..). Anna, la patronne, est au service, tout sourire, toute en grâce, aimable, aux petits soins, et un charme comme seules les Italiennes…

Ici, on donne le choix à travers une carte variée en antipasti, ces choses bizarres de légumes hors saisons, de charcuteries médiocres le plus souvent et qui ont un intérêt très marginal sauf chez un grand chef italien. Il vaut mieux passer directement aux plats chauds.

bruschietta-pain-grille-huile-dolive-gourmetsco

De toute façon, Anna vous met sur la table en guise de bienvenue une bruschietta avec pain grillé, huile d’olive, tomates, parmesan, et roquette. Simple, chaleureux, et bon.

gnocchis-gourmetsco

Une belle assiette de Gnocchis, fumante et copieuse, vous met obligatoirement en joie. Ici, ils sont alla Sorentina, typique de la Campanie, avec une jolie sauce à la tomate, mozzarella et parmesan. Une recette simple et rustique, familiale, mais bien faite avec le cœur.

Grand choix de pizzas, bien sûr. Nous sommes chez les pères fondateurs de cette galette qui a conquis le monde. Copieuse, cuisson parfaite, la classique Regina est agréable malgré des produits (le jambon surtout) un peu banal et sans relief.

penne-gourmetsco

La cuisson des Penne, assez difficile, est un bon test de l’attention portée en cuisine. Ici parfaite, al dente ma non troppo, et un accompagnement alla Norma très réussi : tomates, ricotta salée sicilienne, et aubergine. Un beau et bon plat de pasta comme à la maison.

cassata-siciliana

Souvent bâclés, les desserts italiens sont toujours les mêmes. Au Neromora, on propose des desserts de tous les jours, comme cette Cassata siciliana, à base d’un gâteau à la ricotta, biscuit façon génoise, pâte d’amandes, et fruits confits. Bien faite et bonne comme là-bas !

Une petite trattoria comme on les aime, à découvrir tranquillement, on y est bien, on y mange bien et vraiment italien, la majorité des produits provenant du pays. Cuisine soignée, générosité, une table italienne bien au-dessus de la majorité et surtout de la banalité.

restaurant-536, boulevard de l’Hôpital
75005 Paris
Tél : 09 84 01 98 83
www.neromora.fr
M° : Saint-Marcel
Fermé dimanche

Carte : 40 € environ
Plats de 15 € à 20 €
Pizzas : de 9 € à 18 €
Pasta : de 13 € à 20 €

Haut de page