Restaurants Paris

FrenchEnglish

Les Parisiennes par Patrick Faus

: cuisine décevante

: cuisine correcte

: cuisine intéressante et gourmande

: cuisine de haut niveau… à tous les niveaux

: cuisine exceptionnelle

img_1496

Une bonne brasserie à deux pas de la rue Clerc

 

C’est une brasserie comme il en existe beaucoup dans Paris. Un bel emplacement faisant l’angle de deux rues, un salle vaste et bien décorée mais sans cachet particulier, un bar en face de l’entrée, du confort, une clientèle de bonne tenue puisque nous sommes dans le VIIème arrondissement, un accueil souriant et personnalisé en général du patron omniprésent, et un service aux petits soins.

sarkis-markarian-gourmetsco

La carte ressemble furieusement au lieu, regroupant une majorité de plats qui font consensus aujourd’hui. Classique français de tout temps, incursions sur des terres asiatiques (tartare, soja, wasabi, crevettes à la thaï, etc.), le tout mis en assiettes par le chef Julien Ferdinand, et chapoté par l’un des propriétaires, Sarkis Markarian, également possesseur des Funambules dans le XIème arrondissement.

veloute-potiron-_-chantilly-gourmetsco

Avantage non négligeable du lieu, les prix sont serrés et les assiettes fort copieuses. Un bon exemple est le Velouté de potiron (nettement plus goûteux que les potimarrons et autres butternuts), une chantilly parfumée au bacon délicatement posée en surface, et quelques éclats de châtaignes pour le croquant. Parfait, même si la texture du potiron n’est pas très « veloutée ».

coquillettes-gourmetsco

Le Risotto de coquillettes, jambon blanc, et parfum de truffes est bien (trop ?) crémé, et l’utilisation coupable de l’huile de truffes envahit le plat de son parfum cheap de mauvaises truffes. Il faudrait interdire ces huiles qui le plus souvent massacrent un plat au lieu de l’embaumer délicatement. Mieux vaut quelques brisures … Sinon, une assiette fort copieuse.

crumble-aux-pommes-glace-vanille-gourmetsco

Même générosité avec un bon Crumble aux pommes et à la cannelle dans une version personnelle du chef, agrémenté comme souvent avec une boule de glace vanille. Bien équilibré, et servi tiède ce qui potentialise les saveurs.

Carte des vins courte et presque anodine mais nombreux vins au verre de 6 € à 7,90 €.
Pain en partie de chez Poujauran et fromages de la voisine Claire Griffon. Que du bon, donc.

img_726117, avenue de la Motte Picquet
75007 Paris
Tél : 01 47 05 07 37
www.lesparisiennescafe.com
M° : Ecole Militaire
Ouvert tous les jours

Menu : 15 € (1 plat + un café)
Carte : 35 € environ

Haut de page