Restaurants France

FrenchEnglish

Les Jardins

by La Cloche par Patrick Faus

: cuisine décevante

: cuisine correcte

: cuisine intéressante et gourmande

: cuisine de haut niveau… à tous les niveaux

: cuisine exceptionnelle

terrasse

Une cuisine d’aujourd’hui aux parfums légèrement asiatiques

 

On retrouve au restaurant tout ce qui fait le charme de l’hôtel. Une vaste salle semi-circulaire, en deux parties presque distinctes, la plus recherchée étant celle qui donne sur le jardin à travers les grandes baies vitrées, lumineuses et éclatantes au déjeuner, intime le soir grâce à un éclairage discret et très bien étudié.

Accueil diligent et aimable comme partout dans l’hôtel, tables bien dressées, confort, calme, tout est enveloppé d’une douce sensation de bien-être. Comme il se fait aujourd’hui, la carte du chef Aurélien Mauny est courte, centrée sur quelques entrées et quelques plats à l ‘énoncé très actuel, parsemée de produits ou d’assiettes revisitées sur des spécialités locales signalées par un petit escargot, symbole de la Bourgogne s’il en fut.

Le chef Aurélien Mauny

Le chef est depuis pas mal d’années en charge des cuisines et a pris lui aussi le virage de la nouveauté collant ainsi aux changements intervenus ces derniers mois dans l’hôtel (cf. rubrique Hôtels). Ce professionnel sérieux est passé par les cuisines de Briffard aux Elysées Vernet puis chez Mathieu Vianney au M Restaurant à Lyon, pour une formation à la fois sérieuse et moderne. Il travaille en étroite collaboration avec le directeur de l’hôtel Antoine Munoz pour la sélection définitive des plats de la carte qui change globalement à chaque saison.

Un sympathique amuse-bouche qui tient déjà les promesses de ce qui va suivre : Shitaké et lomo, mélange « exotique » de deux produits connus de deux mondes différents qui donne le ton universaliste de la cuisine du chef, mais servi ici trop froid.
Un des plats « signatures » du chef est la Truite des Monts de Joux (Jura) au sel, croq’Morteau et cancoillotte. Un plat très « Jura » avec du Morteau et de la cancoillotte ce fromage franc-comtois dont le caillé est mélangé à du beurre, du vin blanc, et des aromates qui parfument franchement un plat pour le moins sympathique, frais, mais un peu pesant.
L’œuf de poule de la « ferme du Pontot » est servi en meurette comme il se doit dans la région et on ne s’en lasse pas. Celui du chef est parfait tant dans la sauce que dans la cuisson des œufs. Les meilleurs de la ville ? Sans doute.

@JM.Schwarz.PlatTableau

Les Saint-Jacques snakées, beurre d’algues, et flan de corail sont assez grasses, et le plat est mal construit avec trop de choses dans l’assiette qui donne une lecture peu lisible et des saveurs peu complémentaires.
Par contre, autre classique de cette table, le Porc noir de Bigorre teryaki (sauce soja sucrée au mirin (sorte de saké très doux)) et condiments, est un mélange des genres fortement marqué par l’Asie tant dans les cuissons que dans les accompagnements et les parfums. Un plat bien construit et assez plaisant qui nous entraine très loin de Dijon.

Les Blancs en neige exotique sont une base de chantilly et d’un moelleux au coco, une meringue et un sorbet aux fruits de la passion. Un beau dessert, riche et plein de saveurs.

La carte des vins est intéressante sur les vins de la Bourgogne mais aussi sur d’autres appellations dont les Côtes-du-Rhône et le choix des vins au verre est convaincant. Accueil et service plus que parfait dans une ambiance détendue et agréable.

Le chef Aurélien Mauny a donc choisi une cuisine d’aujourd’hui mais à forte tendance exotique, particulièrement tournée vers l’Extrême Orient ce qui finalement la date un peu car la grande fascination pour les fusions franco-japonaise sont en voie de se calmer, ce qui est une bonne chose. Une cuisine assez typique d’un grand hôtel qui vise à la fois l’originalité et qui se doit de plaire au plus grand nombre avec une cuisine plutôt internationale. Des plats qui manquent un peu de maîtrise (le chef était absent ce jour-là) mais qui pour la majorité gardent un charme certain…

RestaurantVueJardins14, place Darcy
21000 Dijon
Tél : 03 80 30 12 32
www.hotel-lacloche.com
h1202@accor.com
Ouvert tous les jours

Menu Affaire (déjeuner) : 28 ,50 € (2 plats)
Menu des Jardins : 36,50 € (3 plats) – 48,50 € (avec café et un verre de vin)

A choisir dans la carte :
29 € (entrée, dessert)
38 € (plat et dessert)
43 € (entrée et plat)
55 € (entrée, plat, dessert)

Au bar Le Fooding
Clubs Sandwichs : 14 €
Plats : de 12 € à 22 €
Plancha : de 13 € à 22 €
Desserts : 10 € et 12 €
Service à toutes heures

 

Lire la suite: Grand Hôtel La Cloche

Retrouvez la totalité des articles « Reportage Dijon » dans le lien ci-dessous:
http://www.gourmetsandco.com/tag/reportage-sur-dijon/

Haut de page