Restaurants Paris

FrenchEnglish

Odette par Patrick Faus

: cuisine décevante

: cuisine correcte

: cuisine intéressante et gourmande

: cuisine de haut niveau… à tous les niveaux

: cuisine exceptionnelle

Sophie et Caroline Rostang

La gentille Odette va vite devenir incontournable

 

Odette est une « auberge urbaine ». Caroline et Sophie Rostang, dont c’est la nouvelle table ouverte dans le cadre de la Maison Albar Hôtel Paris Céline, ont souhaité la nommer ainsi. Obsession de notre époque qui s’amuse à confronter deux mots antinomiques à priori mais qui regroupe le fameux concept de l’ancien et du moderne. Le grand-père des filles Rostang n’avait –il pas la Bonne Auberge sur la nationale 7 à Antibes (3 étoiles Michelin, tout de même), et Odette, qui fleure bon la France de l’ancien monde, est le prénom de la grand-mère de la propriétaire de l’hôtel partenaire. La boucle est bouclée.

Salle

Auberge, car le lieu vit du matin au soir puisque nous sommes dans un hôtel. Petit déjeuner dès potron-minet, complet ou sur le pouce, déjeuner avec sa carte propre, et dîner sous le signe du « partage », autre concept relativement creux de notre temps. Bien située, à deux pas de la rue de Rivoli sans en subir les pollutions diverses, et de la canopée des Halles, Odette joue la carte chic urbaine mais pas trop, utilisant le classique mariage du cuir clair, ici beige, et du bois avec une très jolie « vague » en panneaux boisés qui donne une rupture de la salle par ailleurs fort lumineuse grâce à ses grandes baies vitrées sur la rue. Une rue qui accueillera la terrasse aux beaux jours et qui devrait être le « must » des premières douceurs.

Yannick Lahopgnou, le chef

Sans en avoir l’air et dans la discrétion, les Rostang sisters ouvrent ainsi leur 7ème restaurant parisien. Dans leur grande sagesse, elles ont confié les cuisines à Yannick Lahopgnou que l’on a connu récemment au Zébulon. Dans sa jeune carrière, il a connu Alléno au Meurice pendant quatre ans, puis va au Japon comme tout le monde dans un restaurant étoilé à Osaka. Ici, il travaille une carte courte, ramassée sur des plats intéressants, un menu fort abordable pour la qualité, et des pièces de viande ou de volaille à partager.

Jeunes carottes rôties © Gourmets&Co - copie

Dès l’entrée, sa marque et son style s’imposent. De simples Jeunes carottes rôties parfumées, c’est le cas de le dire, d’un mélange subtil et délicieux de cumin, citron et bergamote. Une merveille.
De saison, le Velouté de châtaignes est agrémenté d’une raviole de courge, et saupoudré de vieux Comté. Parfait et chaleureux.

Côte de veau en assiette © Gourmets&Co

Le chef trébuche sur sa Côte de veau pour deux personnes, déjà mal découpée et servie assez grossièrement sur plat, bien saisie mais un peu trop longtemps en cuisson (elle était demandée rosée), dommage car très goûteuse.

Elle est accompagnée d’une purée un peu sèche surmontée d’une découpe de ciboulette envahissante, de champignons de Paris tristounets, sans oublier le chou-fleur braisé, of course.

Chou fleur braisé © Gourmets&Co - copie

Le genre de problème des démarrages et des calages, ou le chef a peut-être détourné son attention quelques minutes… Rien de grave.

Crémeux mandarine © Gourmets&Co - copie

Par contre, son Crémeux de mandarine, gavotte craquante, et glace au lait ribot est un pur délice, bien fait, léger et savoureux.
Au menu, le café et sa madeleine sont une bien bonne récompense.

Bonne sélection de vins au verre (de 6 € à 10 €) dont un plaisant Jacquère 2016 de la Cave de Cruet en Savoie, et de nombreuses bouteilles à prix doux. Service jeune et pimpant, parfois un peu débordé, et ambiance agréable.

Les Halles revivent enfin, semble t-il, et dans la qualité avec des tables comme la gentille Odette qui va vite devenir incontournable.

Bar25, rue du Pont-Neuf
75001 Paris
Tél : 01 44 88 92 78
www.maison-albar-hotel-paris-celine.com
M° : Pont-Neuf ou Les Halles
Ouvert tous les jours
De 7 h à 11h (petit déjeuner)
De 12 h à 14 h (déjeuner)
De 19 h à 22 h (dîner)

Menu déjeuner : 22 € (2 plats + café madeleine)
Plats pour deux : 48 €
Entrées : de 9 à 18 €
Desserts de 7 à 11 €

Haut de page