Restaurants Paris

FrenchEnglish

Le Petit Célestin par Patrick Faus

: cuisine décevante

: cuisine correcte

: cuisine intéressante et gourmande

: cuisine de haut niveau… à tous les niveaux

: cuisine exceptionnelle

Yanice et Jais Mimoun - copie

Le temps s’est arrêté

 

C’est la première adresse de Jaïs Mimoun, après son passage chez Eric Fréchon et sa place de chef Au Petit Tonneau (75007) qui lui donna définitivement l’amour de maintenir cette cuisine de tradition bistrotière. Elle fait de plus en plus les beaux jours d’une jeunesse avide de découvrir et de maintenir ces plats nourrissants et chaleureux. Il maintient également cette tradition avec talent dans son restaurant éponyme (Jaïs) de la rue Surcouf, dans le VIIème arrondissement.

Situé sur le quai Célestin, à deux pas de la Seine, la salle n’a pas bougé d’un poil dans le décor depuis la nuit des temps. Carrelage au sol, bar en zinc, petites tables en bois, serviettes à carreaux, tout y est pour nous prouver que le temps s’est arrêté. Par contre, le service se déroule toute la journée, à n’importe quelle heure, et jusqu’assez tard dans la nuit. Les quelques tables posées sur le trottoir sont fort agréables aux beaux jours, le soir venu où le passage des voitures s’estompe doucement.

Pâté en croûte au foie gras © P.Faus

La carte annonce la couleur sans ambages. Du bistrot et du vrai, sans fioritures ou poses superflues, on travaille dans le réel, dans le véritable. Il y a des rognons et de l’œuf en meurette, de la joue de bœuf et du pâté en croûte. Le Pâté en croûte justement. Il est à base de foie gras, de porc et de veau, la gelée étant un fond de veau simple. Il est bien, peu classique dans la découpe, et l’ensemble se tient bien avec la salade d’herbes en un agréable contrepoint.

Rémoulade de chair de tourteau

Rémoulade de chair de tourteau sans histoires, bien sur la fraîcheur, et rehaussée par un poil d’épices bienvenues. Le Cheeseburger est maousse à souhait, mais gâché par une mayonnaise incongrue et un plâtras de salades sur l’assiette qui mouille l’ensemble.

Cheeseburger

Attendons le jour béni où les cuisiniers serviront les salades assaisonnées sur une assiette à part…
La Poire de bœuf est un morceau peu courant que les bouchers réservent à leurs bons clients. Ne pas le rater car il est goûteux, bien tranchée, cuisson impeccable, certes un peu jeune et ferme, mais on ne fait pas la fine bouche d’autant que le jus de cuisson réduit et les frites sont fort acceptables.

tarte citron meringuée © P.Faus

Bon choix de fromages à l’assiette, et la Tarte au citron est surmontée d’un nuage de meringue, au bon goût de citron.

Carte des vins suffisante pour y trouver son bonheur à des prix raisonnables, vins au verre, accueil cool et service sérieux mais amical. Une adresse hors du temps qui passe, mais qui vaut la peine d’y passer du temps.

© Gourmets&Co12, quai des Célestins
75004 Paris
Tél : 01 42 72 20 81
www.lepetitcelestin.fr
M° : Sully-Morland
Fermé lundi et mardi
Mercredi et jeudi : de 8h à minuit
Vendredi : 8h à 2h
Samedi : de 10h à 2h

Carte : 45 € environ

Haut de page