Restaurants Paris

FrenchEnglish

Brasserie GrandCœur

Micro-Table Le Jardin par Patrick Faus

: cuisine décevante

: cuisine correcte

: cuisine intéressante et gourmande

: cuisine de haut niveau… à tous les niveaux

: cuisine exceptionnelle

Les deux chefs et Mauro Colagreco

Une table aguicheuse mais sans fondements

 

Il y a une des plus célèbres cour du Marais, celle où s’était installé le Café de la Gare où les jeunes Dewaere, Coluche, Miou-Miou, et Bouteille ont démarré. Il y a Mauro Colagreco, le chef doublement étoilé de Menton, qui chapote en coulisse les cartes de la brasserie et du restaurant semi gastronomique Le Jardin. Il y a Julien Foin, ancien fondateur du « vrai » Régal, et des restaurants Glou et Jaja, associé avec Colagreco pour gérer les tables.

Le Jardin 3

La brasserie décline les plats typiques de ce genre d’établissement avec la patte Colagreco. Au hasard : foie gras et citron de Menton confit, terrine de pintade du Cantal, fenouil et orange, de l’épaule d’agneau, du crémeux de chocolat blanc, de la tarte à la banane et à la confiture de lait. De quoi se croire à Paris avec des assiettes siglées grand chef.

Récemment ouverte, la « micro table » gastronomique sophistique un peu plus les plats et les prix. Alliances surprenantes et parfois bancales (jusqu’où peut-on aller trop loin ?), saveurs du moment, tous les codes d’une gastronomie light et urbaine sont là. Petite salle en entrant à gauche, les tables dans des alcôves, ambiance intime, menu unique et service long.

Carpaccio de veau, framboises © Gourmets&Co

Le Carpaccio de veau (le cru nous manquait !) est généreusement servi mais avec des pignons de pin, et des framboises hors saison qui évidemment emportent le plat. L’impression désagréable de commencer par le dessert.

Pintade, ozotto © Gourmets&Co

La Pintade du Cantal est une belle bête car son suprême est suprêmement gros. Elles prennent des anabolisants dans le Cantal, maintenant ? Belle cuisson cependant, tendre et peau croquante, jus superbe et goûteux, et un bon orzotto (à base d’orge perlée et non de riz) agrémenté de carottes. Riche et généreux.

Panais, glace avocat, agrumes © Gourmets&Co

Un fromage de Maître Antony, mal coupé et assez fade, plus un dessert pour le moins surprenant dans le mauvais sens du terme : Gâteau de panais, glace avocat, agrumes, qui aurait pu être une entrée. Peut-être avons-nous mangé à l’envers ? Quelle imagination !

Sérieusement, une table du moment avec tous les tics et les tentatives de séduction que cela impose, et une originalité tous azimuts mais sans pensées véritables. Une table de séduction, aguicheuse, mais sans fondement. Une table qui passe, passera, seule la belle terrasse restera.

Terrasse 241, rue du Temple
75004 Paris
Tél : 01 58 28 18 90

www.grandcoeur.paris

M° : Rambuteau
Fermé dimanche soir et lundi
Mardi à jeudi : 12h-23h
Vendredi et samedi : 12h-23h30
Dimanche : 12h-18h

Le Jardin
Menu Dégustation : 69 € (5 plats)

Brasserie GrandCœur
Menu Déjeuner : 23 € (2 plats) – 30 € (3 plats)
Carte : 60 € environ

Haut de page