Restaurants Paris

FrenchEnglish

Comme Chez Maman par Patrick Faus

: cuisine décevante

: cuisine correcte

: cuisine intéressante et gourmande

: cuisine de haut niveau… à tous les niveaux

: cuisine exceptionnelle

Carpaccio de radis, saumon mariné © Gourmets&Co - copie

Retrouver chez ce chef généreux le bonheur d’une cuisine chaleureuse et heureuse

 

Wim van Gorp est un homme pas comme les autres. Dans le paysage culinaire et gastronomique parisien, il est à part. Pas un ovni, mais pas loin. D’abord, il est d’origine flamande, d’Anvers et sa campagne environnante. Car il est fils d’agriculteurs, a grandi dans les légumes, le foin, et les céréales. Sans parler des animaux de la ferme et du cochon qui va devenir son animal favori. Il aimait aussi, et il aime toujours, sa maman qui faisait une bonne cuisine campagnarde et naturelle dont le petit Wim se régalait. Bonne éducation des cinq sens qui va le marquer pour le futur. Un avenir qu’il voit en cuisine pour, lui aussi, travailler ces beaux produits et ne pas perdre les goûts de son enfance.

Autodidacte, formation rapide, le jeune homme est doué, et il va rencontrer dans son parcours de restaurants formateurs quelques grosses pointures qui vont le marquer à vie. Ducasse, Senderens, Robuchon à Paris et surtout Jean-Georges à New York. Des noms qui donnent le tournis mais qui en fait vont lui mettre les pieds sur terre et de bonnes idées dans la tête. Les techniques, l’harmonie des saveurs, les constructions d’alliance et les cuissons, essentielles pour restituer ou sublimer un goût. Tout l’art d’un vrai cuisinier. Et Wim van Gorp en est un.

Le sourire désarmant, qui respire le bonheur d’être là et de vous accueillir, des yeux pétillants qui reflètent la gourmandise, voilà un vrai chef content d’être dans ses cuisines. Un vrai aubergiste, aurait-on dit dans l’ancien monde. Chez lui, on se sent bien, tout de suite. La gentillesse du service, l’ambiance de la salle, la clientèle qui est là pour se régaler, le décor rassurant et sans designer assermenté, on s’assoit et on a faim. Le chef est là, on attaque.

Sa carte lui ressemble, évidemment. Riche, généreuse, appétissante, du saisi, du braisé, du mijoté, de la fraicheur, du classique , de l’original, en un mot du gourmand. Wim van Gorp aime nourrir ses clients avec de bonnes choses… comme sa maman.

En ce moment, avec les premières douceurs du climat, on peut se régaler d’un agréable Carpaccio de radis « multi color » au basilic et saumon mariné. Un bel équilibre plein de fraicheur.

Ceviche de langoustines, pommes, radis © Gourmets&Co - copie

Dans le même esprit mais en plus sophistiqué, un Ceviche de langoustines bretonnes, marinade au citron vert et gingembre. Un bouillon frais et fameux, du goût, et un beau plat pour l ‘été.

Dorade en croute d'épices, bouillon aigre-doux aux chamignonsde Paris, légumes © Gourmets&Co - copie

Un beau Filet de dorade en croûte d’épices, bouillon légèrement vinaigré, et petits légumes de printemps. Une petite merveille de plat, à la fois doux et acide. Fringuant !

Chocolat, glace vanille, marmelade d'orange © Gourmets&Co - copie

Et parmi le festival des desserts beaux comme l’enfance, le Chocolat noir, glace vanille, servi avec une délicieuse marmelade d’oranges faite maison est irrésistible. Le goût et l’harmonie. La force des saveurs et la douceur des alliances. Tout l’art de Wim van Gorp.

5, rue des Moines

75017 Paris

Tél : 01 42 28 89 53


www.comme-chez-maman.com
Métro : Rome ou Brochant

Ouvert tous les jours

Menu déjeuner (même le week-end) : 20 € (3 plats)
Menu Gourmand : 36 € (3 plats)
Carte : 50 € environ

Haut de page