Restaurants Paris

FrenchEnglish

Ancora Tu par Patrick Faus

: cuisine décevante

: cuisine correcte

: cuisine intéressante et gourmande

: cuisine de haut niveau… à tous les niveaux

: cuisine exceptionnelle

La fine équipe avec la chef Stella au fond à gauche

Une trattoria aux bons plats faits maison par des mains féminines.

 

Cette fois, il ne s’agit pas de la énième pizzeria popo, momo, mama, mi amor, o sole mio, mais bien d’une petite trattoria de quartier qui joue la carte avec application de plats italiens faits comme à la maison. C’est d’ailleurs une famille qui tient la maison, pas italienne certes mais deux sœurs, Stella et Violette, l’une en cuisine l’autre en salle, pétries d’amour de l’Italie et de sa cuisine. De père italien, elles passeront leur enfance et leur adolescence en écoutant, entre autre, leur chanson préférée « Ancora Tu » d’un chanteur de charme Lucio Battisti. Puis, une expérience de table d’hôtes en Toscane pour l’une, une aventure parisienne autour de quelques restaurants plutôt modeux et sans lendemains pour l’autre.

Salle 2

Elles viennent d’ouvrir un restaurant proche de la place d’Iéna, qui leur ressemble. Une belle petite salle, claire, sympathique, lumineuse, accueil chic et cool de Violette comme l’on sait si bien le faire dans le XVIème arrondissement. La carte est respectueuse de la tradition et sur la table, focaccia et huile d’olive. Choix de salades pleines de fraicheur, nombreuses pasta, et le vin rouge au verre est servi trop chaud.

Violette Fenwick

Exigence sur l’origine des produits, pâtes fraiches tous les jours préparées par Stella, comme les autres plats et tous les desserts à la carte.

Salade burrata & speck © Gourmets&Co

La Caprese est une belle salade riche et copieuse, à base de mozarella di bufala ou de Burrata (au choix) et de tomates jaunes. Joli, sympathique, frais, un peu neutre en goût mais l’excellente huile d’olive rehausse l’ensemble.
L’Antipasti Misti est avec de la Mozarella di Bufala des légumes grillés, tranches fines de speck et quelques quartiers d’orange. Une belle assiette variée, d’une fraicheur impeccable, goûteuse, même si la présence d’oranges avec du jambon fin reste un mystère.

Ravioli ricotta & spinacci © Gourmets&Co

Faits par les douces mains de Stella, un par un, les gros Ravioli sont fourrés à la ricotta et aux épinards et parsemés de parmesan. Rustiques, épais (trop ?), ils perdent un peu de l’eau du pochage dans l’assiette ce qui rend l’ensemble un peu fade.

Papardelle alla Bolognese © Gourmets&Co

Par contre, les Papardelle alla Bolognese, avec une belle et savoureuse sauce maison bien mijotée et sans trop de viande comme souvent, sont absolument délicieuses dans l’équilibre des saveurs et le joli tour de main de la cuisinière. Un beau plat.

Incontournable Tiramisu maison, moelleux et nourrissant, malheureusement sans Marsala sec, cette touche d’alcool indispensable pour « tirer » le goût vers le haut.
Torta di ricotta al limone, une tarte bien parfumée, bien familiale, et un peu sous cuite.

La carte des vins est courte mais bien sélectionnée, petit choix de vins au verre mais suffisant pour accompagner un plat ou le repas, produits de qualité dont les charcuteries et l’huile d’olive que l’on peu emporter grâce à un petit coin épicerie dans le restaurant. Bonne idée, et une table bien sympathique, où le travail sur des plats naturels et familiaux ne fait pas peur. Un travail récompensé par la présence d’une joyeuse clientèle le midi, encore un peu clairsemé le soir. Le quartier est calme c’est vrai, et peut-être faudrait-il napper les tables pour une ambiance plus « restaurant » du soir. Dans tous les cas, la cuisine est satisfaisante et c’est finalement l’essentiel.

No comment6, rue de Chaillot
75016 Paris
Tél : 01 47 20 26 92
www.ancoratu.fr
M° : Iéna
Fermé samedi et dimanche

 

Assiettes estivales : 15/16 €
Pasta : de 16 € à 18 €
Carte : 40 € environ

Haut de page