Restaurants Paris

FrenchEnglish

St Joseph

à La Garenne-Colombes par Patrick Faus

: cuisine décevante

: cuisine correcte

: cuisine intéressante et gourmande

: cuisine de haut niveau… à tous les niveaux

: cuisine exceptionnelle

A table

Le bistrot/gastro de la rentrée de septembre. Une belle et bonne table est née.

 

On ne peut pas dire que La Garenne-Colombes croule sous les restaurants de qualité qui méritent le voyage sinon le déplacement. Certes, depuis pas mal d’années, il y avait le St Joseph, le bistrot de la ville qui déclinait à l’infini tous les classiques bistrotiers avec plus ou moins de bonheur mais surtout avec une régularité sans failles et sans changements.

Salle (partie) © Gourmets&co

De temps en temps, le couple Bordier, Catherine et Benoit, venaient y dîner en voisins jusqu’au jour où le patron leur annonce qu’il va vendre. Un regard, un court temps de réflexion, et les voilà à la tête de leur premier restaurant en tant que propriétaires.

A ce moment, Benoit était à La Régalade à Paris avec Bruno Doucet, Catherine en salle à la table du boucher Hugo Desnoyer dans le XVIème arrondissement. Ils se sont rencontrés au Crillon puis ont travaillé ensemble chez Jean (Paris IXème) où Benoit avait reçu une étoile en 2006. Auparavant, le chef avait démarré chez Jean-François Rouquette à la mémorable Cantine des Gourmets. Bonne formation, beau parcours.

Benoit Bordier et Catherine Bordier

Le nouveau St Joseph a ouvert ses portes fin avril 2017, après moults travaux, relookage et nouvelle terrasse dont seul le bar est sorti indemne. Aujourd’hui, tout est pimpant, frais, coloré, simple et agréable. L’accueil de la patronne est tout sourire, le service amical et aux petits soins, l’ambiance est joyeuse, et les habitués n’en reviennent pas de voir que leur bistrot est devenu un vrai restaurant avec un chef bouillonnant d’idées et de talent en cuisine.

Des propositions quotidiennes sur ardoise, et un magnifique menu-carte avec 4 entrées, 5 plats et 5 desserts qui font rêver à chaque ligne. Il y a de la tête de veau, du paleron, de la poitrine de cochon confite 8 heures (LE plat du chef), etc. Avant même de voir la première assiette, le chef a le don de vous provoquer autant la curiosité que l’envie tant les énoncée sont passionnants et appétissants. Et les assiettes dépassent les promesses de la carte.

L'œuf mollet, crème de maïs © Gourmets&co

L’œuf mollet est parfait de cuisson et de netteté, quelques fines lamelles de radis parfumés à l’huile de sésame posés dessus, autour, une crème de maïs légèrement vinaigrée d’un goût et d’une texture parfaite. Un délice.

Soupe froides de petits pois © Gourmets&co

La Soupe de petits pois, toute en puissance des saveurs et en douceur de la texture, est servie froide agrémentée avec tact de croûtons dorés, d’épices grillées, et d’herbes. Richesse et équilibre. Une merveille.

Lieu, fregola sarda, © Gourmets&co

Belle tranche de Lieu cuite au four (impeccablement), Fregola Sarda parfumée à l’aneth et au fenouil (cru et cuit), olives noires et pommes vertes. Copieux, bien construit, délicatesse des parfums, et un jus de veau bien goûteux pour le contrepoint et disons même le contrechamp. Une symphonie de saveurs.

Riz au lait © Gourmets&co

Qui dit Régalade, dit ? Riz au lait, bien sûr ! Et de loin le meilleur de Paris sous la houlette de Bruno Doucet. Benoit Bordier l’a fait et refait à cette époque et le voilà sur sa carte aujourd’hui. Toujours aussi beau, aussi bien cuit, aussi crémeux, aussi goûteux avec sa petite pointe de vanille, et son petit verre de caramel à côté, bref aussi superbe. Le Riz au lait idéal.

Une cuisine très maitrisée aux saveurs bien marquées, aux alliances subtiles mais bien équilibrées, et surtout une cuisine généreuse, goûteuse, heureuse, et qui explose à chaque assiette. Un chef plein de talent, et il en a encore sous le pied. Une équipe formidable avec son épouse Catherine qui gère la salle et sélectionne la (courte) carte des vins en mettant l’accent sur des vins bios et des vins de vigneronnes, dont un fameux Sauvignon blanc

© Gourmets&co

tout jeune mais tout fringant de chez Plou & Fils, cuvée La Croix du Pin, dont la devise est « Plou j’en bois, Plou j’adore » ! Très bon choix en Côtes-du-Rhône, vins au verre de 4€ à 7, et bouteille entrée de gamme à 28 €.

Le St Joseph est sans aucun doute le bistrot/gastro de la rentrée de septembre. Une belle et bonne table est née. Il faut la cueillir dès aujourd’hui.

Terrasse100, boulevard de la République
92250 La Garenne Colombes
Tél : 01 42 42 64 49
www.restaurantlesaintjoseph.fr
Train : La Garenne-Colombes (10 min de la Gare Saint Lazare)
Fermé dimanche et lundi

Menu/carte : 32 € (3 plats)

Haut de page