Restaurants Paris

FrenchEnglish

Le Speakeasy

à Paris (VIIIème) par Patrick Faus

: cuisine décevante

: cuisine correcte

: cuisine intéressante et gourmande

: cuisine de haut niveau… à tous les niveaux

: cuisine exceptionnelle

Fumoir+-+copie

Le temple de la nuit met un Top Chef à sa carte

 

A travers le temps, les codes, us et coutumes des lieux de la nuit finalement ne changent pas. Une rue discrète dans un arrondissement tranquille, une porte noire signalée par un éclairage tamisé et un gorille devant censé sélectionner les arrivants, ce qui flattent les connus, et se débarrasser des importuns qui auraient confondus nuit tranquille avec nuit câline arrosée.

DAN

La musique peut-être change au fil des années. On n’entend plus Just a Gigolo qui a fait les nuits des débuts de Régine, et plus vraiment de rock-disco qui agitait le Palace. Ici, au Speakeasy, la musique est live. Orchestre, pianiste, guitariste, chacun se succède du cours de la soirée ou au fil des jours. Présente mais pas trop forte, elle est la pour accompagner les conversations de la table plutôt que de les écraser. En fait, le Speakeasy a cette exigence grâce à une sélection draconienne des artistes internationaux. Vendredi et samedi, place à un DJ pour des soirées plus… agitées.

Chef

Le décor de la grande salle à manger est très réussi dans les tons sombres bien sûr, mais à l’éclairage très étudié. L’hôtesse d’accueil est évidemment slave et charmante, le service est parfait et le maître des lieux, Dan Château, que l’on a connu à l’Aventure, gère tout ce beau monde avec tact et délicatesse. En prime, un salon fumoir magnifique, ce qui se fait rare à Paris, canapés Chesterfield et lumière douce, et une cave à vins impressionnante pour aller jusqu’au bout de la nuit. Le bartender n’est pas en reste avec une belle qualité de cocktails.

Autant dans ce genre d’endroit, la table est très souvent secondaire et bâclée, autant au Speakeasy elle est un des atouts majeurs du lieu. Aux fourneaux, Xavier Pincemin, jeune, look actuel, et vainqueur de Top Chef en 2016. Plats élaborés, très construits, mélange des genres, cru et cuit, exotisme et terroir (il a travaillé chez Gordon Ramsay, ceci explique cela), tous les ingrédients du moment sont là pour proposer une cuisine intéressante et bien réalisée. Le chef a du talent, il le sait, et tout le monde en profite.

Black Cod caramélisé, citron confit © Gourmets&Co

Sa carte est riche et diverse, très actuelle, et certaines assiettes valent le déplacement. Son Black Cod caramélisé, pak choï, et citrons confits est remarquable, comme sa Crème d’avocats et poulpe grillé.

Bœuf Angus, caviar © Gourmets&Co

Intéressant mais un peu écœurant, Tartare de bœuf Angus taillé en fines tranches, au caviar, ricotta et légumes marinés. Desserts parfait, très construits, esthétisants, et savoureux. Un vrai chef… encore fringant et avec encore la joie créatrice de la jeunesse.
Enfin, une vraie table de nuit à Paris pour se régaler à n’importe quelle heure.

logo28, rue Jean Giraudoux
75016 Paris
Réservations : 01 47 23 47 22
www.lespeakeasy.com/
Voiturier
Fermé dimanche et lundi
Restaurant uniquement le soir
Carte : 80 € environ

« La Table du Chef » : privatisation du salon fumoir pour 8 personnes
Repas orchestré par le chef selon les envies des clients
Prix : 1 200 € avec une bouteille de Ruinart (vin non compris)

Haut de page