Restaurants Paris

FrenchEnglish

Maison Blanche

à Paris (VIIIème) par Patrick Faus

: cuisine sans intérêt

: cuisine correcte

: cuisine intéressante

: cuisine enthousiasmante

: cuisine exceptionnelle

Salle Baie Vitrée

Un style conforme dans les clous du modernisme actuel et une réalisation plus que soignée

.

 

On ne revient plus sur le décor, une des plus belles baies vitrées de Paris, ni sur l’accueil plus que parfait dans le genre chic mais convivial et furieusement à l’écoute. La Maison Blanche demeure à travers les années ce magnifique établissement, unique par sa situation, par sa lumière le jour, ses éclairages subtils le soir venu, et sa terrasse aux beaux jours.

chef-fabrice-giraud

En cuisine, Fabrice Giraud propose une carte autour d’un menu déjeuner avec quatre propositions par parties, plus une proposition différente chaque jour. Il existe également un Menu Gourmet, un Dégustation et la carte qui regroupe un peu l’ensemble de ces plats. Un style conforme et dans les clous du modernisme actuel, avec une touche d’exotisme, des alliances plus attendues que surprenantes, une indifférence affirmée aux produits hors saisons (aubergines, tomates, petits pois à la mi-mars, et bar si sauvage en période de reproduction), et une réalisation plus que soignée qui donne des assiettes savoureuses pour la plupart.

Artichauts en barigoule, gambas © Gourmets&co

Totalement remarquable de fraicheur, de goût marqué, et d’une harmonie de couleurs superbe, les Artichauts à la barigoule sont accompagnés par de petites gambas juste saisies. Un accord parfait.

Velouté de topinambours, champignons © Gourmets&co

Le Velouté (quelle texture !) de topinambours est relevé au truffon et de trompettes de la mort, puis d’un trait d’huile d’olive juste avant l’envoi en salle. Doux et délicat.

Echine de cochon, dauphines de violettes © Gourmets&co

Très beau plat, à la fois sophistiqué et rustique, que cette Echine de porc parfaitement rôtie, réveillée par quelques épices du trappeur (ail, oignon, poivron rouge, poivre, coriandre, sucre d’érable, etc.), accompagnée de chou rouge et de délicieuses et originales dauphines de vitelotte. Construit et chaleureux.

Saint-Pierre, petits pois, asperges © Gourmets&co

Plat compliqué, faussement printanier car trop en avance, d’un vert éclatant presque décalé en ce mois de mars. Un Filet de Saint-Pierre cuit poché donc neutre, rehaussé de feuilles de menthe « lardées » dans sa chair et donc un peu envahissante, épinards, petits pois (gros comme des anglais !), et asperges vertes. Disparate et dispersé.

Citron en crémeux et croustillant © Gourmets&co

Sur une base de croustillant rectangulaire, un crémeux au citron doux et parfumé, et un sorbet citron pour le coup de fraicheur acide. Classique et agréable.

Belle carte des vins à prix élevés mais excellent choix de vins au verre en blancs et en rouges proposés par le sommelier et différents régulièrement.

Une table apaisante dans l’agitation de la capitale, tant par sa hauteur dans tous les sens du terme que par sa qualité, certes sans génie, son sérieux et l’équilibre sans failles de sa cuisine réalisée par un très bon artisan qui connait son métier et qui sait régaler ses clients sans les entrainer dans des aventures sans lendemains. Ce n’est pas le moindre de son charme.

15, avenue Montaigne
75008 Paris
Tél : 01 47 23 55 99
www.maison-blanche.fr
M° : Alma Marceau
Voiturier
Fermé samedi midi et dimanche midi
Fermé deux semaines en août

Menu Déjeuner : 49 € (2 plats) – 59 € (3 plats)
Menu Gourmet : 69 € (3 plats)
Menu Dégustation : 95 € (5 plats) – 125 € (6 plats)
Carte : 90 € environ

Haut de page