Restaurants Paris

FrenchEnglish

Lazare

à Paris (VIIIème) par Patrick Faus

: cuisine sans intérêt

: cuisine correcte

: cuisine intéressante

: cuisine enthousiasmante

: cuisine exceptionnelle

Eric Fréchon et Thierry Colas

Cinq ans après son ouverture, le Lazare est en pleine forme !

 

Cinq ans après son ouverture dans la gare Saint-Lazare totalement rénovée, le Lazare est sans aucun doute la plus belle réussite du chef Eric Fréchon. Tant sur le plan du décor, des espaces, de l’ambiance, du service, de l’efficacité de l’accueil, tout tourne impeccablement. Quant à la cuisine elle n’a jamais été aussi au point. Avec les années, le chef Thierry Colas a peaufiné ses assiettes, dans la présentation, et surtout au niveau de la générosité et des saveurs.

Le travail en commun avec Eric Fréchon donne une carte idéale entre les déjà classiques de la maison comme la « meilleure » saucisse purée de Paris (et c’est vrai !), l’épaule d’agneau confite au citron et olives boulghour au jus, et l’incontournable Suprême de poulet jaune rôti en caissette, sans oublier la création du lieu, le gâteau Paris-Deauville. Le semainier est un chef d’œuvre du genre avec, entre autres, le rendez-vous du lundi avec la fameuse Quenelle de brochet et sa sauce Nantua réalisée à la perfection et qui fait courir tout Paris. Un semainier qui vous donne envie de venir tous les jours…Le seul regret (ténu), mais qui dépend aussi des saisons, est le peu de viandes rouges à la carte avec une entrecôte, frites, béarnaise, et un tartare de bœuf. Thierry Colas possède au mieux tous ces plats de brasserie et de la grande cuisine dite familiale. Il a fait ses classes et une partie de sa carrière chez Lapérouse, et avec le grand Manuel Martinez à La Tour d’Argent et au Louis XIII. Ca vous forme un homme.

On retrouve toujours avec plaisir cette salle vivante, son brouhaha, son ambiance joyeuse de gourmands en tout genre qui est la vraie vie d’une brasserie. On se plonge dans la carte où l’on s’aperçoit aussi avec plaisir qu’elle colle aux saisons avec certains produits du moment : figues, mirabelles, girolles, etc.
Le Retour de cueillette aux champignons sauvages en est un bon exemple. Une belle fricassée surtout à base de girolles, rôtie en feuille de figuier et servie directement dans le poêlon. Les prémices de l’automne dans votre assiette. Un régal.

Saumon mariné façon hareng © Gourmets&co

Plus simple mais franchement délicieux, le Saumon mariné façon hareng, doux et suave, servi sur un lit de pommes de terre tièdes, fines rondelles d’oignons et aneth. Impeccable.

Suprême de poulet jaune, grenailles, lardons... © Gourmets&co .

Le Suprême de poulet jaune rôti en caissette avec ses pommes grenailles fondantes, lardons bien grillés, et quelques girolles, est meilleur que jamais et devient le plat phare de la brasserie. Mérité.

Cabillaud rôti à la tomate © Gourmets&co .

Côté poisson, c’est le bonheur avec ce magnifique Filet de cabillaud cuit doucement sur un lit de tomates parfumées au thym, et rehaussé d’un beurre battu au citron. Un plat à la fois généreux et d’une grande finesse.

Impeccable Poêlée de mirabelles parfumées à la verveine, servies en poêlon, et sa glace vanille. Chaud-froid parfait et saveurs fines.
Quant au Mille-feuilles à la vanille et au caramel laitier, il est égal à lui-même.

Carte des vins bien ciblée par rapport à la cuisine, les « vins préférés d’Eric Fréchon », et petite sélection de vins au verre servis en magnum.

Le Lazare est en pleine forme et en l’espace de cinq ans est devenue l’une des meilleures brasseries de la capitale. Que ceux qui souhaitent s’installer dans une gare prennent exemple sur cette réussite. On s’y sent bien, on s’y régale, et le slogan du lieu « La brasserie où règne l’amour du bon » n’a jamais été autant vérifiée et véridique.

Parvis de la gare Saint-Lazare
Rue Intérieure
75008 Paris
Tél : 01 44 90 80 80
resa@lazare-paris.fr
Ouvert 7/7 jours de 7h30 à minuit

Semainier : Plats à 19 €
Carte : 37 € (minimum) – 82 € (maximum)

 

 

Lire la suite: Astair

Retrouvez la totalité des articles « Reportage Brasseries » dans le lien ci-dessous:
http://www.gourmetsandco.com/tag/reportage-brasseries/

Haut de page