Restaurants Paris

FrenchEnglish

Artcurial Sense.eat

Paris (VIIIème) par Patrick Faus

: cuisine sans intérêt

: cuisine correcte

: cuisine intéressante

: cuisine enthousiasmante

: cuisine exceptionnelle

Restaurant Artcurial Sense Eat®davidgrimbert (2)

Il est vrai que l’ensemble de la cuisine, tendant de plus en plus vers le végétarien, s’édulcore et tire vers une douce fadeur.

 

Une belle salle toute en longueur, à la luminosité éclatante le midi et à l’éclairage en discrétion le soir. Clientèle internationale, agitée au déjeuner, zen au dîner, artistes ou amateurs d’art sauvagement moderne les soirs de vente aux enchères dans les salles adjacentes. Du beau monde qui apprécie la cuisine fine et délicate du chef Ilario Paravano de plus en plus exclusivement végétarienne. Les convictions légumières d’Enrico, le propriétaire, définissent une carte originale, variée, dans laquelle la qualité des produits et le respect d’une stricte saisonnalité sont la règle.

Ilario Paravano chef Artcurial Sense EatRdavidgrimbert

Il est certain que pour des plats axés sur les légumes en priorité, les débuts de l’hiver ne sont pas une saison très excitante. Légumes racines avec leurs côtés rudes, couleurs monocordes, et saveurs parfois difficiles à mettre en avant. Le chef se sort bien de ce challenge en travaillant sur des alliances parfois incongrues mais qu’il fait passer par la finesse de son doigté.

Les amuses-bouches sont une parfaite entrée en matière. Un œuf travaillé avec une sauce carbonara et présenté dans sa coque. Crémeux, adorable et subtil.

La Barbabietola Artcurial Sense Eat®davidgrimbert

Les Betteraves rouges, confites au sésame noir et coriandre, sont présentées façon pastilla et agrémentées d’une salade d’algues wakames. C’est fin, délicat, et tendrement savoureux.

Minestrone Artcurial Sense Eat®davidgrimbert

Le Minestrone est franchement surprenant d’autant que le nommer ainsi est assez trompeur. Traditionnellement, c’est un plat plutôt d’été puisque l’on y trouve force légumes coupés en petits dés dont, entre autres, haricots verts, petits pois, tomates, haricots blancs frais, ail, des pâtes (ou du riz dans la version milanaise) et herbes fraiches en nombre dont le basilic. Point de tout cela dans celui du chef, mais des grosses billes de légumes de saison, cuites trop al dente donc pas très agréable en bouche, un manque de goût des légumes, et esthétiquement discutable dans l’assiette. Le bouillon, à base de citronnelle et de coriandre, doucereux mais un peu neutre, reste agréable.

Ravioli Plin © Gourmets&co

La spécialité de la maison demeure la fameuse recette de la mamma Lidia, les raviolis Plin qui sont pincés à la main et farcis dans la tradition Langarola, une petite région du Piémont. Mais là encore, nous ne sommes plus dans la tradition puisque les raviolis sont farcis tout bêtement au Gorgonzola alors qu’alla langarola est une farce à base de foie de volailles, saucisse et champignons. Une version édulcorée, végétarienne, et même monacale avec son bouillon au thym servi dans une écuelle en grés.

La Zucca & Porcini, potiron confit, figues, cèpes et sauce au sangiovese, le cépage rouge principalement du chianti, est un plat bien construit, une belle harmonie des couleurs et des saveurs, rustique et fort goûteux. Une réussite délicieuse.

Tiramisu © Gourmets&co

Le chef est toujours très à l’aise avec son Tiramisu au café, et son Il Limone est un vrai dessert d’enfants avec des petites tartelettes aux deux citrons et plein de meringue douce et parfumée. Un délice.

Il est vrai que l’ensemble de la cuisine, tendant de plus en plus vers le végétarien, tire vers une douce fadeur. Il lui manque le relief qu’elle possédait il y a peu. Il demeure néanmoins de franches et nettes réussites dans les desserts et certains plats de légumes.
Sinon, toujours une excellente sélection de vins, en blancs et en rouges, due à Enrico Einaudi, fin connaisseur des vins de la péninsule. Service parfait et gestion de la salle au-delà de l’excellence par l’inimitable et sympathique Jacky.

Enrico Einaudi et Jacky Bonil - Artcurial Sense Eat®davidgrimbertArtcurial
7, Rond-Point des Champs-Elysées
75008 Paris
Tél : 01 53 76 39 34
www.cafeartcurial.fr
M°: Franklin-D-Roosevelt
Fermé dimanche
Services : 9h/15h et 19h/23h

Carte : 53 € (minimum) – 65 € (maximum)

Haut de page