Restaurants Paris

FrenchEnglish

Bistrot Saint-Dominique

Paris (VIIème) par Patrick Faus

: cuisine sans intérêt

: cuisine correcte

: cuisine intéressante

: cuisine enthousiasmante

: cuisine exceptionnelle

Chair de tourteau, oignons © Gourmets&co

Tout incite à s’installer à cette table calme et attrayante, sauf que…

 

Tout avait bien commencé… Le charme discret de la place de la Fontaine de Mars, construite d’ailleurs par l’ancêtre du propriétaire actuel du bistrot, le calme de cette enclave décalée de la rue, l’attrait irrésistible de la terrasse, fraiche durant les chaleurs, bien chauffée durant les frimas d’hiver, et le renouveau du décor bien réussi, tout cela incite à venir s’attabler au Bistrot Saint-Dominique.

La carte, riche, complète, propose en apparence les grands classiques bistrotiers du moment légèrement corrigés de quelques touches exotiques pour faire bonne mesure, sinon bonne figure. Elle a été conçue par le chef Alexandre Linsolas, actuellement chef à l’Unesco, et qui sait ce qu’il fait. Par contre, tant sur la présentation des plats que sur certaines associations déroutantes, cela ne doit pas être de sa responsabilité.

La manie de « jeter » une poignée de roquette sèche et sans âme sur la majorité des assiettes avant de servir est discutable tant sur le plan de l’esthétique que sur celui du goût. On la retrouve recouvrant la Chair de tourteau au yuzu et oignon rouge, assez neutre mais d’une bonne fraicheur, et surtout écrasant la Pièce de bœuf aux grosses échalotes grises pas cuites, accompagnée d’une rustique mousseline de pommes de terre aux éclats de châtaignes.

Jambon persillé, sauce gribiche © Gourmets&co

Le Jambon persillé de Bourgogne, poireaux caramélisés et sauce gribiche est épargné et, du coup, devient satisfaisant. Une entrée généreuse et recommandable.

Entrecôte, frites, © Gourmets&co

Même conseil pour l’Entrecôte Argentine, une belle pièce à la cuisson demandée, assortie de frites, malheureusement recouvertes de parmesan. Une fausse bonne idée qui n’apporte rien ni à l’un ni aux autres.

Baba au rhum, chantilly © Gourmets&co

Desserts bien tournés avec un Baba au rhum, crème chantilly généreux et goûteux, et une tarte au citron, meringue croquante, plaisante si on évite de manger la pâte un peu dure et sous-cuite.
Carte des vins qui propose un choix classique à des prix abordables, et de nombreux vins au verre de 5 € à 7,50 €. Raisonnable.

L’endroit est agréable mais il y a certaines choses en cuisine à améliorer surtout dans la composition des assiettes et certaines cuissons. Rien de grave, mais cela changerait beaucoup de choses. Il en faut parfois peu pour changer le monde.

Logo131, rue Saint-Dominique
75007 Paris
Tél : 01 45 55 80 42
www.bistrotstdominique.com
M° : Ecole Militaire
Ouvert tous les jours
Service continu de 7h30 à 23h30

Menu (midi et soir) : 35 € (3 plats)
Formule midi : 18 € (2 plats) – 21 € (3 plats)
Plat du jour : 14,50 €
Carte : 35 € (minimum) – 54 € (maximum)

Haut de page