Restaurants Paris

FrenchEnglish

Epoca

Denny Imbroisi

Paris (VIIème) par Patrick Faus

: cuisine sans intérêt

: cuisine correcte

: cuisine intéressante

: cuisine enthousiasmante

: cuisine exceptionnelle

Photo Salle

Un Denny Imbroisi en très grande forme qui devient tranquillement la référence italienne à Paris.

 

Denny Imbroisi ne cesse de progresser à travers ses trois restaurants et particulièrement chez Epoca dans lequel il approche une certaine forme de perfection dans son interprétation personnelle de la cuisine italienne. Epoca porte bien son nom. Un bistrot bien sous tous rapports, propre sur lui, décoré/designé par une certaine Emilie Bonaventure qui a joué sur les tons noir/jaune, clin d’œil Art Déco, mosaïque au sol, bar en marbre, et (très) petites tables et chaises noires, serrées comme il se doit. Espace clair, cuisine entrouverte, et accueil plus que charmant.

l_2847_denny-imbroisi-epoca-paris

Le chef, en quelques mois, a peaufiné ses plats, sublimant par son exigence de bons produits et son tour de main sans doute une des meilleures cuisines italiennes de la capitale, et Dieu sait (enfin, j’espère…) qu’il y a de la concurrence avec un italien à chaque coin de rue.

Carciofi alla Giudia © Gourmets&co

Un déjeuner récent a démontré la maitrise de Denny Imbroisi à travers ses (déjà) classiques et quelques nouveautés passionnantes. Aujourd’hui le plat étonnant qui fait courir tout Paris, les Artichauts (Carciofi alla Giudia) sont frits au four pour que les feuilles deviennent crispy, le cœur restant tendre, et l’ensemble imbibé d’huile d’olive. Une recette fort ancienne issue de la communauté juive romaine appelée guidio en dialecte romain. C’est un plat classique de cette communauté, servi à l’arrivée du printemps et des premiers artichauts. Entre les mains de Denny, c’est une merveille.

Spaghettoni caccio e pepe © Gourmets&co

A l’aise depuis sa tendre jeunesse avec la pasta, le chef propose des magnifiques spaghettoni parfaitement cuits, d’ailleurs pas trop al dente pour un italien, servis dans un poêlon directement sur la table et parfumés au poivre et au fromage. Merveille bis !

Côtelette milanaise © Gourmets&co

La Côtelette à la milanaise n’est pas ici une feuille de cigarette archi sèche, mais une vraie côtelette légèrement frappée pour l’aplanir tout en gardant une épaisseur. Résultat, de la finesse, du moelleux, du goût, panure d’une rare légèreté, simplement servie avec quelques mini tomates et quelques feuilles de roquette comme il se doit.

Tiramisu (2) Profiterol © Gourmets&co

Les desserts, même si c’est un peu toujours les mêmes dans la cuisine italienne, sont à leur maximum de saveur et de finesse. Le Tiramisu est le parfait exemple et il est fort rare de trouver une telle douceur, un tel moelleux, et la petite dose de marsala inexistante ailleurs. Une réussite parfaite.

Même punition avec un excellent Profiterol, délicate crème mascarpone à la noisette et chocolat gianduja. Renversant et addictif.

Un Denny Imbroisi en très grande forme qui devient tranquillement la référence italienne à Paris. Celui par qui le plaisir arrive…

17, rue Oudinot
75007 Paris
Tél : 01 43 06 88 88
http://epoca.paris/
M° : Saint-François-Xavier
Fermé dimanche soir

Menu déjeuner : 20 € (2 plats)
Spuntini (en-cas, snacks) : 9 € à 14 €
Antipasti : 10 € à 14 €
Pasta : 18 € à 23 €
Plats : 20 € à 23 €
Desserts : 9 € à 11 €

Haut de page