Restaurants Paris

FrenchEnglish

Spoon 2

Paris (IIème) par Patrick Faus

: cuisine sans intérêt

: cuisine correcte

: cuisine intéressante

: cuisine enthousiasmante

: cuisine exceptionnelle

Spoon 2

Un poil de Liban, un zeste de Grèce et de Crête, une pincée de Turquie, une cuillérée d’Egypte, et une dose de Magrheb. Secouez, servez !

 

Mauvaise passe pour Ducasse ? Difficile à dire mais il y a comme une perception dans l’air que la magic touch est au point mort, ou pour le moins toussotante. Certes, il est toujours bien installé dans son bunker du Plaza Athénée déclinant une cuisine unique mais un peu ennuyeuse.
Il vient de perdre le Jules Verne en beauté, lance une sorte de bateau-mouche tendance écolo mais aux additions très actuelles, s’empare de deux restaurants de musées parisiens mais l’un et l’autre (Café Jacques et l’Adjugé) pas vraiment bouleversant, et n’a pas réussi à convaincre avec la résurrection du concept Spoon qui en avait fait un chantre de la modernité échevelée il y a déjà quelques décennies. Un divorce au Champeaux mais toujours le maintien avec talent des traditions françaises chez Allard, Benoît et autres Lyonnais. Que reste t-il de nos amours ?

Spoon 2, en lieu et place de l’ancien Terroir Parisien de Yannick Alléno, joue sur le concept pour le moins usé de la cuisine du pourtour méditerranéen. Un poil de Liban, un zeste de Grèce et de Crête, une pincée de Turquie, une cuillère d’Egypte et une dose de Magrheb. Secouez, servez !

Un jour récent, dans une salle au ¾ vide, quelques plats un peu mornes pour la plupart mais avec quelques flashes montrant et démontrant ce qu’aurait pu être ou ce que pourrait encore devenir cette table.

Crevettes cake © Gourmets&co

Par exemple, un remarquable Cake aux crevettes bien épicées qui donne une belle image de cette Méditerranée à la fois douce et puissante. Ici, un équilibre parfait.

Poulpe, betteraves

Malmené, rarifié, le pauvre poulpe est mis à toutes les sauces et surtout les plus mauvaises dans les moindres gargotes de la capitale. Même traitement au Spoon où il est (mal)traité à la persane, à savoir grillé simplement et accompagné de betteraves al dente, grenades crunchy et noix. Mort pour rien.

Dans un plat à gratin sortant du four, du quinoa basique, un peu sec, sur lequel repose une grosse aubergine molle sortant d’on ne sait où fin avril, et pour rajouter à la mollesse, du moutabal (purée d’aubergines). Une recette apparemment égyptienne pour le moins rustre.

Pastilla, fruits secs, cannelle © Gourmets&co

Dessert marocain, de Fès, absolument délicieux et délicat : une pastilla d’une grande finesse, fruits secs, cannelle, et badiane. Un festival de parfums subtils.
En dégustant cette petite merveille, on se dit que rien n’est perdu et que peut-être, …

spoon-2-salle-restaurant_596940425, place de la Bourse
Palais Brongniart
75002 Paris
Tél : 01 83 92 20 30
www.ducasse-restaurant.com
www.spoon-restaurant.com
M° : Bourse
Ouvert tous les jours
Samedi et dimanche midi : brunch
Fermé jours fériés, août, et fêtes de fin d’année

Menu déjeuner : 24 € (2 plats) – 29 € (3 plats)
Carte : 30 € (minimum) – 56 € (maximum)

Haut de page