Restaurants Paris

FrenchEnglish

Astair

Paris (IIème) par Patrick Faus

: cuisine sans intérêt

: cuisine correcte

: cuisine intéressante

: cuisine enthousiasmante

: cuisine exceptionnelle

Astair

Une bonne adresse qui prend son rythme de croisière dans le bon sens quelques mois après l’ouverture.

 

Dans la multitude des restaurants à touche-touche du passage des Panoramas, il est difficile de faire un choix. Du haut de gamme (Passage 53, Stern), aux gargotes à fuir, il existe cependant deux ou trois tables recommandables sans être pour cela bouleversants. Ainsi Canard & Champagne, Lombem, et Astair qui demeure notre favori dans cette catégorie. Ouvert il y a quelques mois par les mêmes propriétaires que Canard & Champagne (voir article rubrique Restaurants Paris), la salle est claire, agréable, avec quelques tables dressées à l’extérieur dans le passage, une ambiance détendue grâce à un accueil et un service efficace et sympathique.

Mais c’est surtout en cuisine que ça se passe. La jeune et sémillante Nastasia Lyard tient les fourneaux avec une certaine maestria sinon un savoir-faire évident sur les classiques des cartes de brasserie mais toujours avec un petit twist personnel. Elle a de l’expérience, elle aime ce métier et le fait bien.

Aperges bio de Bretagne © Gourmets&co Asperges vertes, mimosa, sabayon © Gourmets&co

Un récent déjeuner à montré qu’elle est parfaitement à l’aise dans différentes propositions d’asperges. Des blanches bio de Bretagne bien dodues simplement mises en valeur par une vinaigrette soutenue. Des vertes, plus travaillées, avec mimosa, sabayon, tomates séchées, croutons, le tout un peu chargé mais les asperges résistent bien. Un joli plat généreux.

Merlan Colbert © Gourmets&co

De temps en temps, suivant son envie et les demandes de quelques clients, la chef prépare un merlan Colbert. C’est toujours un évènement tant ce plat rare est toujours demandé et recherché. Préparé selon la tradition, en grande partie instaurée à l’époque par Joël Robuchon qui l’avait remis à la carte de son Atelier, le merlan est parfaitement cuit, la panure n’est certes pas la plus légère du monde mais elle est fort satisfaisante en jouant sur une partition plus rustique que sophistiquée. Le beurre persillé est servi à part alors il faut en mettre une noisette sur le poisson pour enrober légèrement la panure. Il est servi avec une remarquable purée de pommes de terre Agria, travaillée au beurre demi-sel, et pas mal de beurre. Ecole Robuchon, à nouveau.

Ile flottante et nougatine © Gourmets&co Coupe de fraises, chantilly © Gourmets&co

Desserts de brasserie fort recommandables dont une « énorme » portion d’Ile flottante avec une excellente crème anglaise et des nougatines croquantes à souhait pour un dessert irrésistible. Sympathique Coupe de fraises à la chantilly. Carte des vins sérieuse dans la sélection et nombreux vins au verre dont un fameux Saint-Péray, blanc, 2016 de François Villard (8 €). Prix très abordables pour les bouteilles.

Une bonne adresse qui prend son rythme de croisière dans le bon sens quelques mois après l’ouverture. Une maison sérieuse et appliquée qui sait s’y prendre pour régaler les clients.

Nastasia Lyard © Gourmets&co19, passage des Panoramas
75002 Paris
Tél : 09 81 29 50 95
www.astair-paris.com
M° : Grands Boulevards
Ouvert tous les jours

Menu Déjeuner (en semaine) : 20 € (2 plats) – 25 € (3 plats)
Samedi et dimanche midi : 25 € (2 plats) – 30 € (3 plats)
Carte : 44 € (minimum) – 68 € (maximum)

Haut de page