Restaurants Paris

FrenchEnglish

Bistro de Paris

Colombes (92700) par Patrick Faus

: cuisine sans intérêt

: cuisine correcte

: cuisine intéressante

: cuisine enthousiasmante

: cuisine exceptionnelle

© Gourmets&co

Des plats typiques « bistrots » rassurants et généreux.

 

Depuis son ouverture, le Bistro de Paris est devenu LA table de la ville de Colombes. Il faut dire que la concurrence directe ne se bouscule pas, à part la pizza triste et le sempiternel chinois sans intérêt, la voie était libre. Cela n’enlève rien à la réussite de cette table des Bistrots pas Parisiens, ouverte il y a maintenant deux ans.

Décor de bistrot du siècle dernier mais flambant neuf, agréable conception de la salle en deux parties, grand bar à l’entrée, tables espacées, serviettes papiers, accueil un peu indifférent, et service aux petits soins avec les sourire.

La carte reprend les codes du groupe : assez courte, deux menus attractifs par les prix et le soin apporté aux assiettes, et des plats typiques « bistrots » rassurants et généreux. Et ca marche !
En cuisine, le chef Alexandre Dujardin, jeune et plein d’entrain, vient d’arriver. Beau challenge, première place de chef dans sa jeune carrière qui a commencé dans l’Oise. Il est passé par l’Atelier Robuchon, l’Arôme, puis le bristol à l’organisation des banquets.
On y retrouve la saucisse/purée, la côte de veau, le tartare, et quelques variations sur le thème en fonction du lieu et de la saison.

Salade Caesar © Gourmets&co

Il est dommage, par contre, de mettre à la carte une Salade Caesar qui est tellement loin de l’originale (comme c’est le cas 9 fois sur 10) que l’on peut se demander pourquoi elle en porte le nom. Quelques feuilles de salade, œuf dur, gros morceaux de poulet pas saisis (on redit qu’il n’y a jamais eu de poulet dans l’originale), slices de parmesan, et une sauce mayonnaise trop chiche pour bien mouiller la salade. Dommage.

Filet de rascasse, aubergines © Gourmets&co

Le Filet de rascasse est généreux, bien tranché, cuit à basse température donc un peu mou, mais fort goûteux et bien accompagné d’un caviar d’aubergines un peu trop dilué avec du fromage blanc, et une belle sauce vierge aux olives cassées.

Tartelette chocolat © Gourmets&co Yaourt allégé, abricot © Gourmets&co

Desserts à la charge du jeune Axel Descouvière qui se débrouille tant bien que mal avec une Tartelette sablée au chocolat et une glace vanille toute blanche sans intérêt en provenance de la Compagnie des Desserts,

mais son Yaourt allégé est bienvenu avec sa compotée d’abricots infusée au romarin, chapeauté par des céréales croquantes et une glace au lait d’amande. Frais, léger, goûteux, excellent pour la saison.
Carte des vins très ramassée mais bien sélectionnée, entrée de gamme bouteilles autour de 28/35 €, bon choix de vins au verre, varié (7 rouges, 7 blancs, 2 rosés), entre 6 € et 11 €.

Une cuisine de bistrot classique, soignée, peut-être manquant un peu de pep’s, mais satisfaisante pour bien manger à des prix fort honnêtes, ce qui est déjà très bien. La bonne adresse de Colombes.

3 bis, place du Général Leclerc
92700 Colombes
Tél : 01 47 84 22 48
www.bistrotdeparis.fr
Gare transilien : Colombes
Voiturier
Ouvert tous les jours

Menu Midi : 19,90 € (2 plats)
Menu Bistrot (midi & soir) : 29,90 € (3 plats)
Carte : 36 € (minimum) – 62 € (maximum)

 

Lire la suite: Saperlipopette

Retrouvez la totalité des articles « Reportage Bistrots pas Parisiens » dans le lien ci-dessous:
http://www.gourmetsandco.com/tag/reportage-bistrots-pas-parisiens/

Haut de page