Restaurants Paris

FrenchEnglish

Julien

Paris (IVème) par Patrick Faus

: cuisine sans intérêt

: cuisine correcte

: cuisine intéressante

: cuisine enthousiasmante

: cuisine exceptionnelle

Interieur

Une table qui ne touche pas au génie mais sérieuse, appliquée, et tout à fait recommandable.

 

Le chef Helmi Derbal est toujours aux commandes de cette belle table, proche des bords de Seine, dans une paisible rue piétonne qui mène dans le Marais. La salle en elle-même est d’une rare beauté avec ses boiseries, son carrelage, et ses grilles.
La cuisine reste fidèle au style du chef, partisan d’une certaine facture classique dans la majorité de ses plats. En prime, non négligeable, l’homme est un vrai amateur de truffes, été comme hiver. Elle est très présente sur la carte et certains plats sont proposés avec ou sans truffes.

Tartine de truffes © Gourmets&co Tourteau, guacamole © Gourmets&c

Ainsi, dès l’amuse-bouche, et presque en guise de bienvenue, arrive une petite tartine avec un rappé de truffes et un léger trait d’huile d’olive. Welcome…

Bien préparé, bien présenté, la chair du Tourteau est entourée d’un guacamole à l’avocat, mangue, concombre, et herbes fraiches. Tout en fraicheur malgré une discrète fadeur.

Tomates Jouno, burrata © Gourmets&c Sole © Gourmets&c

Le chef utilise des tomates « Jouno », une variété bretonne exclusivement travaillée sous serres, donc propres sur elles toute l’année. Il les accompagne de l’œuf bio mollet traditionnel (ici un peu trop cuit), et d’une émulsion de burrata aux herbes fraiches. L’ensemble est un peu bancal (trop de burrata) mais le côté fraicheur estivale l’emporte.

Trônant au centre de la carte, la Sole est annoncée de 600 g. Une belle pièce en effet, parfaitement cuite, nature, et préparée en salle avec talent. En accompagnement, une purée douce et onctueuse et légèrement truffée. Parfait.

btrmdn

La Brioche perdue (pourquoi a-t-on abandonné le pain ?) part d’un bon sentiment. Dessert régressif, souvenir d’enfance où l’on supporte avec gourmandise le côté un peu écœurant qui passe moins bien avec l’âge, surtout lorsque le beurre est trop présent et un peu cuit.

Carte des vins conséquente, en collaboration avec l’Enoteca du même propriétaire, et bon choix de vins au verre. Accueil et service parfait et efficace malgré le monde.
Une table qui ne touche pas au génie mais sérieuse, appliquée, et tout à fait recommandable dans ce coin paisible du Marais lorsque les vagues touristiques se tarissent quelque peu.

1, rue du Pont Louis-Philippe
75004 Paris
Tél : 01 42 78 31 64
www.chezjulien.paris
M° Hôtel de Ville
Ouvert tous les jours
Salon de thé de 15h à 18h30

Carte : 55 € (minimum) – 91 € (maximum)

Haut de page