Restaurants France

FrenchEnglish

Café Lavinal

Cordeillan-Bages

33250 Pauillac par Patrick Faus

: cuisine sans intérêt

: cuisine correcte

: cuisine intéressante

: cuisine enthousiasmante

: cuisine exceptionnelle

Salle © Gourmets&co

Une belle cuisine, soignée et généreuse, qui permet une visite gourmande du terroir médocain.

 

C’est un bistrot tout pimpant posé sur la place du village. On dirait une carte postale, sinon un cliché, mais des clichés comme celui-ci on en aimerait beaucoup plus. Le Café Lavinal est la version bistrot/auberge, du grand restaurant de Cordeillan-Bages. D’ailleurs, le chef Julien Lefebvre supervise la bonne marche du lieu surtout au niveau de la conception et de la mise en œuvre de la carte. Sur place, le chef Pierre Regaudie gère au quotidien la bonne marche de tout ce beau monde, en cuisine comme en salle.

Aux beaux jours, la terrasse est un havre de paix tant au déjeuner qu’au dîner, agrémentée par une petite brise du soir. La carte est bien représentative de l’esprit brasserie sans tomber dans les clichés du genre, mais avec une petite touche sophistiquée et originale où l’on sent la pâte d’un chef étoilé.

La Médocaine © Gourmets&co

La Médocaine est un bon exemple. Une assiette bien pleine, riche, variée sur une base de copeaux de foie gras, gésiers, reposant sur une mousseline de haricots verts et ornée d’une déclinaison de betteraves. Certes, il y a du monde dans l’assiette mais l’entrée joue surtout sur la fraicheur et la générosité. Sur ce plan, c’est réussi.

Oeuf mimosa, anguille fumé © Gourmets&co

Autre très belle entrée superbement présentée, très fine, très goûteuse grâce à l’équilibre parfait entre des œufs mimosas et des rillettes d’anguille fumée, coulis végétal et tuile croustillante diaphane.

Gigot d'agneau de Pauillac © Gourmets&co

Nous sommes à quelques encablures de Pauillac. Le Gigot d’agneau parait obligatoire sinon indispensable. Il est rôti en ballotin, accompagné de cannellonis d’aubergines à la ricotta un peu secs (le fromage sèche à la cuisson), jus au parfum de romarin, et une grosse échalote confite du meilleur effet. Belle pièce, belle cuisson et un plat fort généreux même si un peu confus.
La jeune chef pâtissière présente un Chou façon Saint Honoré tout à fait acceptable et agréable avec sa sauce au chocolat chaud, compotée d’agrumes et glace vanille. Un dessert très « bistrot » et franchement réussi.

© Gourmets&co

La carte des vins est bien complète en Bordeaux bien sûr, avec des entrées de gamme bouteille autour de 30/35 € et des vins au verre de 4 € à 12 €. Pour rester fidèle à la maison, l’Ormes de Pez 2005 n’est plus tout à fait avec nous et arrive en bout de course malgré un carafage de dernière minute juste avant le service. Par contre, le 2011, qui commence à s’ouvrir agréablement, possède un nez superbe sur des fruits rouges bien mûrs, et une bouche veloutée et d’une grande finesse.

Le Café Lavinal est dans une approche bistrot/gastro réussie, parfois avec des plats sur le fil du rasoir ou des assiettes trop chargées qui manquent d’harmonie. Plus généralement, c’est une belle cuisine soignée et généreuse qui permet une visite gourmande du terroir médocain d’une manière personnelle et originale. Une adresse indispensable, surtout pour les deux menus très abordables pour la qualité.

Place Desquet
Bages
33250 Pauillac
Tél : 05 57 75 00 09
www.jmcazes.com/cafe-lavinal
Ouvert toute l’année
Fermé dimanche

Menu Lavinal : 29 € (3 plats)
Midi, du lundi au vendredi : 12,50 (plat + café)
Menu Gourmet : 39 € (3 plats)
Menu Enfant : 12,50 € (plat + dessert)
Carte : 52 € (minimum) – 57 € (maximum)

 

Lire la suite: Restaurant Cordeillan-Bages Bages 33250 Pauillac

Retrouvez la totalité des articles « Reportage Cordeillan-Bages » dans le lien ci-dessous:
http://www.gourmetsandco.com/tag/reportage-cordeillan-bages/

Haut de page