Restaurants France

FrenchEnglish

Le Relais de La Mothe

37290 Yzeures sur Creuse (Indre-et-Loire) par Patrick Faus

: cuisine sans intérêt

: cuisine correcte

: cuisine intéressante

: cuisine enthousiasmante

: cuisine exceptionnelle

Extérieur © Gourmets&co .

Rayn Bazit travaille une cuisine intelligente, bien pensée, sensuelle, alliant parfois des saveurs des îles, de son île.

 

Récemment, un changement important est intervenu puisque le chef Jacques Taouss qui dirigeait le cuisines depuis plusieurs années est parti pour des raisons sinon obscures du moins compliquées.
Cela ne change en rien le charme de la belle salle à manger, lumineuse avec ses fenêtres donnant sur l’église du village d’un côté et le délicieux petit patio de l’autre où il est bien sûr possible de déjeuner aux beaux jours. L’ambiance comme les décors des différentes salles avec leurs boiseries, leurs pierres, et les nombreux objets chinés, est de celle qui représente bien un esprit familial, convivial, proche et souriant. La clientèle est touristique l’été et tout au long de l’année de nombreux habitués, fidèles des villes alentour, ont élu le Relais de La Mothe un de leurs restaurants préférés.

C’est précisément cet état de fait qui détermine en grande partie la conception de la carte du nouveau chef des cuisines, le jeune et sémillant Rayn Bazit. Il connait bien la maison puisqu’il y est arrivé en 2012, à 21 ans, où il fut engagé comme commis. De sa Martinique natale, il rêvait en voyant sa grand-mère et sa mère faire la cuisine et s’était juré, tout petit déjà, de faire comme elles. Souhait réalisé par la volonté terrible de ce jeune homme. Il a donc travaillé pendant toutes ces années au côté de Jacques Taouss jusqu’à devenir son second il y a deux ans. Un second très actif puisque très vite il fit des propositions de plats pour rajeunir un peu la carte et partir sur des recettes plus actuelles. Le départ du chef lui ouvrit les portes et il put mettre enfin en pratique ses théories et ses désirs.

La carte est très variée, bien équilibrée entre viandes et poissons, et c’est une carte où l’on « pioche » pour faire son menu proposé à différents prix. Pour satisfaire sa clientèle d’habitués, il travaille sur 6 entrées, 6 plats et 7 desserts., ce qui permet de venir souvent et de pouvoir changer de plats, d’autant que la carte change entièrement à chaque saison. En plus des accompagnements des recettes, le chef propose des choux de Bruxelles, des frites, de la purée de pommes de terre ou des salsifis confits pour agrémenter les plats.

Amuse-bouche : Acras des îles : superbe acra, pâte à beignet parfaitement cuite et appareil fort goûteux… un petit chef d’œuvre qui montre bien les origines du chef et son talent évident.

terrine de foie gras © Gourmets&co .

Terrine de foie gras, soubise d’oignons. La soubise est une sauce blanche à base d’oignons, poivre, muscade, et ail qui accompagnait au départ les volailles. Celle du chef est parfaitement réussie, bien relevée et servie par petits touches froides autour de la terrine, très fine et bien construite. Du goût et de la finesse. Un des classiques du chef précédent mais que Rayn reprend parfaitement à son compte.

Tomates d'antan en gelée, chair de tourteau © Gourmets&co .

Tomates d’antan en gelée, chair de tourteau aux herbes. Dans un genre tout à fait différent, cette entrée, qui vit ses derniers jours comme les tomates en ce début d’octobre, est un océan de fraicheur. Le chef récupère en les pressant l’eau des tomates, les monte en gelée, quelques lanières de tomates, et il pose dessus une quenelle de chair de tourteau. Texture parfaite, juste tremblotante, finesse, et de belles saveurs bien marquées. L’essence de la tomate. Superbe entrée.

Filet de bar, crème de cidre © Gourmets&co .

Filet de bar au cidre, crème de cidre. Assiette noire et très chaude. Cuisson du poisson impeccable, saisi à la peau et chair moelleuse, sauce cidre bien crémée mais peu marquée au cidre, accompagnement judicieux de quelques quartiers de pommes caramélisées et de purée de pommes de terre bien beurrée. Un beau plat, bien réalisé et plein de saveurs. La purée inclus dans le plat est présentée d’une manière qui date déjà avec son étalement à la spatule dans l’assiette. Un petit bol à côté ferait mieux l’affaire.

Suprême de pintade © Gourmets&co .

Suprême de pintade cuite à basse température. Cette nouvelle cuisson, plus aisée pour les chefs, a une fâcheuse tendance à ramollir la chair des poissons comme celle certaines viandes, et de sécher le blanc des volailles. Le chef la maîtrise bien car les deux beaux suprêmes de pintade arrivent bien moelleux, presque humides et saisis à la peau après un court passage au four très chaud. Belle technique ! Un beau plat chaleureux et goûteux.

Tarte fine aux fruits d'automne © Gourmets&co .

Tarte fine aux fruits d’automne. Pâte feuilletée médiocre car en provenance de l’extérieur (Métro ?), sous-cuite, lamelles de pommes et poires sans grand relief, comme l’ensemble de ce dessert.
Clafoutis aux figues et miel. Mignon et gentil petit clafoutis servi tiède et un peu épais en texture. Un dessert presque familial en tout cas artisanal dans le mauvais sens du terme. Pas d’une grande finesse mais agréable et bien parfumé.

Rayn Bazit travaille une cuisine intelligente, bien pensée, sensuelle, bien travaillée, alliant parfois des saveurs des îles, de son île, mais sans excès identitaire. Sa passion pour la cuisine transparait dans chacun de ses plats et dans l’amour qu’il met à les dresser et à les présenter au mieux. Malgré le travail pratiquement sept jours sur sept, elle ne se dément pas. Il est doué et possède déjà un talent qui éclate de vivacité et qui n’ira qu’en s’améliorant. Sa cuisine est chaleureuse, vivante, bien tournée dans l’ensemble, et même si le sucré n’est pas encore son point fort il y travaille et prévoit de faire un stage de pâtisserie d’ici peu. Il a le sens des cuissons, des sauces originales et fines, et de l’harmonie de saveurs qu’il sait sortir au mieux.
Le Relais de La Mothe est une bonne opportunité pour prouver ce qu’il sait faire et de progresser à son rythme. On se régale chez lui d’une belle cuisine savoureuse et il est bien parti pour faire une belle carrière.

1, place du 11 Novembre
37290 Yzeures sur Creuse
Tél : 02 47 91 49 00
www.relaisdelamothe.com
Fermé dimanche soir

22 chambres de 70 € à 110 €
Petit déjeuner : 10 €

Menus : 22 € (2 plats)
Menu : 27 € (3 plats)
Menu : 32 € (3 plats + fromages)
Menu : 50 € (4 plats + fromages)
Plat unique : 17 €
Menu Express : 14,80 € (3 plats )
Semainier du lundi au vendredi inclus : un plat différent chaque jour et qui revient chaque semaine.
« Les Coups de cœur du chef » : 5 plats du chef au choix

Haut de page